• sam. Avr 13th, 2024

Les comptables communaux recommandés de fournir des rapports identiques pour ne pas se voir démis de leurs fonctions

ByAdministrateur

Fév 10, 2022

KAYANZA, 8 fév (ABP) – Le gouverneur de Kayanza (nord), M. Rémy Cishahayo, a réuni ce vendredi, en zone Mbirizi de la commune Gatara, les comptables de toutes les communes de la province. Il était question d’échanger sur la situation globale y compris celles financière et sécuritaire de chaque commune, a-t-on appris sur place. Après la présentation de la situation globale y compris celle sécuritaire de janvier dernier par les administrateurs communaux, le gouverneur de Kayanza, le colonel Rémy Cishahayo, a confirmé que la sécurité a été généralement bonne dans toute la province malgré les cas de vols dans les champs, dans les ménages et du bétail signalés ici et là. Face à cette situation, le gouverneur de Kayanza a demandé aux comités mixtes de sécurité d’être opérationnels pour éradiquer tous ces cas de vols. Au cours de la même réunion, le conseiller du gouverneur en charge des affaires administratives et financières a présenté la situation financière de chaque commune et comme constat, les rapports sur les taxes collectées journalièrement sont de loin différents à ceux de toute l’année alors qu’ils devraient être identiques. Pour ce faire, le gouverneur de Kayanza a demandé aux comptables communaux de se ressaisir pour ne pas se voir démis de leurs fonctions. « Il n’est plus temps de badiner avec la chose publique, débarrassez-vous de vos anciennes habitudes », a-t-il renchéri, appelant les administrateurs communaux à suivre de près les rapports financiers que leur fournissent les comptables communaux et à prendre des mesures conséquentes chaque qu’il s’avère nécessaire. Au moment où les gouverneurs de provinces ont entamé les campagnes de descentes au niveau des communes pour s’enquérir du vécu quotidien et des doléances de la population, le gouverneur de Kayanza a exhorté les administrateurs communaux à faire de la sorte au niveau des collines pour être au courant des préoccupations de leurs dirigés.