• ven. Mai 24th, 2024

Finale du concours de la chanson burundaise traditionnelle

ByAdministrateur

Mar 2, 2022

KIRUNDO, 1er mars (ABP) – Le Centre burundais pour la lecture et l’animation culturelle (CEBULAC), a organisé samedi le 26 janvier 2022, au chef-lieu de la province Kirundo (nord du Burundi) la finale du concours de la chanson burundaise traditionnelle qui a opposé dix communes en provenance de différentes provinces et en représentation des centres pour la lecture et de l’animation culturelle (CLAC), a-t-on constaté sur place.

Le directeur du CEBULAC, M. Sébastien Ntahongendera a, dans allocution, indiqué que le concours de la chanson burundaise traditionnelle accompagnée d’instruments musicaux traditionnels, a été organisé dans l’optique de montrer à la population burundaise l’importance de rester attaché à la culture de son pays, tout en soulignant qu’un pays indépendant est caractérisé par le respect de sa culture, et que ce dernier est le moteur du développement. Il a dit que beaucoup de gens croient que les CLACs se trouvent dans les grandes villes ; faisant savoir qu’aujourd’hui le gouvernement du Burundi veut que toutes les communes du pays soient dotées des centres qui aideront la population à consolider la culture burundaise à travers les livres et les pratiques traditionnelles. M. Ntahongendera a fait savoir que ces centres sont ouverts à tout le monde et à toutes les tranches d’âge.

Le gouverneur de la province Kirundo, M. Albert Hatungimana a, quant à lui remercié les organisateurs de cette activité traditionnelle pour avoir choisi sa province à abriter la finale du concours. Par la même occasion, il a indiqué que la province de Kirundo est la capitale des danseurs Intore, et a présenté l’auteur de l’épithalame très connu « Nkoni Yera », Mme Générose Nacumi, une vieille d’environ 75 ans. Il a promis de continuer à soutenir les CLACs que le gouvernement est en train de mettre en place, et a invité les jeunes de sa province à se cultiver par la lecture des livres qui se trouvent dans ces centres et se de se familiariser avec les pratiques traditionnelles en vue de promouvoir la culture burundaise.

En ce qui concerne la finale du concours, le CLAC Bubanza a été classé premier et a reçu une enveloppe de 500.000 FBu tandis que le CLAC Rusengo de la province Ruyigi a été classé dernier et a eu une enveloppe de 100.000 FBu.