• mar. Fév 27th, 2024

L’ACONAK préoccupée par la consolidation de la bonne cohabitation de la population

ByAdministrateur

Mar 2, 2022

KAYANZA, 1er mars (ABP) – Les officiers tant militaires que policiers réunis au sein de l’Association des Cadres Officiers Natifs de la province Kayanza (ACONAK) ont échangé samedi le 26 février 2022, au chef-lieu de la commune et province Kayanza (nord), les vœux de l’an 2022. Les cérémonies du jour ont été rehaussées par la présence de l’ombudsman burundais en même temps natif de cette province, a-t-on constaté sur place.

Dans son allocution d’accueil, le gouverneur de Kayanza, M. Rémy Cishahayo est revenu sur tous les secteurs de la vie des gouvernés avant de souligner que la province Kayanza se porte bien de façon générale. Par la même occasion, il a indiqué que la construction du bureau provincial atteint approximativement 70% et en a profité pour demander aux natifs de Kayanza de continuer à s’acquitter de leur contribution pour que ce bâtiment en étage à trois niveaux soit inauguré officiellement le 1er juillet de l’année en cours.

Prenant la parole à son tour, le président et représentant légal de l’association des cadres officiers natifs de la province Kayanza (ACONAK), M. Oscar Nzohabonimana, a précisé que leur association est préoccupée par la consolidation de la bonne cohabitation d’abord entre les membres de l’ACONAC et ensuite avec la population de Kayanza.

S’agissant des réalisations de cette association, il a indiqué que leur objectif a été atteint et qu’ils ont réussi à aménager le site des eaux thermales de la localité communément appelée « Ku Mahoro » en commune Kabarore.

Au nom des invités, l’ombudsman burundais, M. Edouard Nduwimana a salué les réalisations de l’ACONAK tout en signalant que cette association intervient dans les activités qui rassemblent les habitants de Kayanza, raison pour laquelle il a exhorté les autres services à lui emboîter le pas. « Nous sommes en période de paix et de cohésion sociale et le développement doit s’en suivre », a-t-il déclaré, en interpellant les cadres officiers natifs de la province Kayanza à contribuer au développement de leur province natale. Signalons que ces cérémonies d’échanges des vœux de l’an 2022 entre les officiers tant militaires que policiers réunis au sein de l’ACONAC ont également vu la présence du ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, du secrétaire permanent au ministère ayant l’intérieur dans ses attributions, du président de la cour suprême ainsi que des chefs de services provinciaux.