• mar. Fév 27th, 2024

Les natifs de la province Muyinga recommandent à l’administration provinciale la rigueur dans collecte de la taxe et impôt communal

ByAdministrateur

Mar 2, 2022

MUYINGA, 1er mars (ABP) – Les taxes et impôts perçus par les communes en province Muyinga (nord-est du Burundi) souffriraient d’un manque de rigueur vu leur fluctuation mensuelle soit à la hausse, soit à la baisse sans qu’il y ait aucune raison apparente, ont fait observer, samedi le 26 février, les natifs de ladite province réunis au tour du gouverneur J. Claude Barutwanayo, afin de prendre connaissance du bilan des réalisations pour l’année 2021. Les intervenants ont suggéré qu’il y ait, sans tarder un recensement précis de tous les contribuables et la matière taxable pour maximiser la collecte des recettes communales.

Les natifs ont été également très regardants en ce qui concerne l’octroi des marchés pour les projets de développement comme ceux relatifs à l’adduction de l’eau potable dans les communes Giteranyi et Mwakiro. Selon certains participants, l’attribution des dits marchés souffriraient des entorses allant jusqu’à douter de la capacité technique des entreprises qui ont gagné les marchés. Tous ont été unanimes pour recommander au gouverneur de province et aux administrateurs des communes Giteranyi et Mwakiro de faire un suivi rigoureux de la mise en œuvre des deux adductions afin que la population ait de l’eau potable. Une autre question de développement qui a retenu l’attention des natifs de la province est celle relative aux pavés longtemps attendus. Promesse sur promesse, la question reste sans réponse et certains natifs n’ont pas caché leur amertume, regrettant que des centres comme Rutana parviennent à avoir des pavés avant celui de Muyinga qui affiche un essor économique considérable.

Le premier vice-président de la chambre basse du parlement, Dr Sabine Ntakarutimana, a tenu à tranquilliser les esprits sur cette question, précisant qu’on l’a suit de près. L’autre malaise des natifs a trait à l’insuffisance du courant électrique à Muyinga, avec des coupures intempestives et interminables, se demandant à quand le calvaire prendra fin.

Le ministre de l’hydraulique, de l’énergie et mine, M. Ibrahim Uwizeye devait indiquer que ce problème aura la solution avec le courant qui sera fourni par le projet Russumo Falls qui est presque à la fin des travaux. Le ministre Uwizeye a également fait savoir que quatre communes de Muyinga : Buhinyuza, Butihinda, Giteranyi et Mwakiro auront dans un proche avenir de l’électricité.

Revenant sur les réalisations pour l’année 2021 par les différents services, les natifs se sont dits satisfaits ajoutant néanmoins que des efforts sont encore à fournir pour marquer d’autres pas.