• sam. Déc 2nd, 2023

Autorisation de la Banque de la République du Burundi de participer au Capital social de la Bourse parmi les points à l’ordre du jour du Conseil des ministres

ByAdministrateur

Mar 22, 2022

BUJUMBURA, 21 mars (ABP) – Le Conseil des ministres s’est réuni mercredi le 16 mars 2022 sous la présidence du chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye avec 11 points à l’ordre, dont le projet de décret portant autorisation de la Banque de la République du Burundi (BRB) de participer au Capital social de la Bourse selon le communiqué du secrétariat général de l’Etat.

Le communiqué indique qu’après la promulgation de la loi du 27 février 2019 régissant le Marché des Capitaux au Burundi et la loi du 29 octobre 2020 régissant l’Autorité de Régulation du Marché des capitaux au Burundi, l’étape en cours concerne l’établissement et l’opérationnalisation des institutions de ce marché, dont la création de la Bourse du Burundi ainsi que la mise en place d’autres intermédiaires.

D’après le communiqué, la Bourse du Burundi sera exploitée par une société mixte dénommée « Bourse du Burundi » dont le rôle sera de gérer le marché boursier, d’aider et de contrôler l’achat et la vente des titres.

La Bourse du Burundi sera établie en tant qu’entité commerciale, enregistrée en vertu du Code des Sociétés Privées et à Participation Publique.

Le communiqué signale qu’il est proposé un capital social de deux milliards cinq cent millions de francs Burundi (2.500.000.000 BIF), divisé en vingt-cinq millions (25.000.000) actions d’une valeur nominale de cent Francs Burundi (100 BIF) chacune. Selon la structure de l’actionnariat proposée, la BRB aura droit à 25% des actions.

Conformément au Code des Sociétés Privées à Participation Publique, la participation de la BRB au capital de la Bourse du Burundi est soumise à la décision conjointe entre l’Autorité de tutelle et le ministère ayant les Finances dans ses attributions.