• mar. Fév 27th, 2024

La population appelée à rester toujours attachée à Dieu et à sauvegarder la paix

ByAdministrateur

Avr 3, 2022

BUJUMBURA, 1er avr (ABP) – Le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, s’est joint le jeudi 31 mars 2022 aux Bagumyabanga et sympathisants du parti CNDD-FDD de la mairie de Bujumbura dans la prière d’action de grâce organisée pour le mois de mars sous le thème « Umupfâsóni w’ûbwênge arokora urugo n’ígihúgu » (Une femme de sagesse sauve sa famille et son pays).

Dans son mot d’accueil, le secrétaire général du parti CNDD-FDD, M. Révérien Ndikuriyo, a fait remarquer que l’on s’est rassemblé le dernier jeudi du mois de mars de l’année en cours, à la permanence nationale de ce parti, pour rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits qu’il ne cesse d’accorder aux Bagumyabanga et à la population en général.

  1. Ndikuriyo a fait savoir que le mois de mars a été un mois de bénédictions où le président de la République a eu l’occasion d’effectuer un voyage fructueux en Italie, au siège de l’église catholique basé à Vatican. C’est un mois qui été marqué par l’accueil d’un grand nombre de nouveaux membres dans les différentes provinces du pays car, a expliqué le secrétaire général du parti au pouvoir, ils ont vu que le parti CNDD-FDD est à l’œuvre sur tout le territoire national.

Etant donné que le mois de mars est dédié à la femme, M. Ndikuriyo a saisi cette occasion pour donner un coup de chapeau aux femmes car, a-t-il souligné, elles sont à l’œuvre et travaillent avec assiduité dans tous les secteurs de la vie nationale. Il a ajouté que le mois de mars a été également marqué par la célébration d’Umukenyererarugamba Day le 26 mars 2022 à Gitega pour la première fois, remerciant ainsi tous ceux qui ont contribué à l’organisation de ces cérémonies.

Il a enfin demandé aux Bagumyabanga de continuer à se donner corps et âme dans l’exécution des travaux de développement tel que souhaité par les héros de notre patrie.

Dans sa prédication, le pasteur de l’église du Rocher, Mme Denise Bucumi Nkurunziza, s’est inspirée du deuxième livre de Samuel, chapitre 20 du premier verset au 22ème (2 Samuel 20 : 1-22) où elle a rappelé le rôle déterminant d’une femme de sagesse, précisant que celle-ci peut sauver sa famille et sa patrie.

Selon Mme Nkurunziza, une femme de sagesse et intelligente constitue un pilier du ménage et veille toujours à la stabilité de sa famille et de son pays. Elle s’est réjouie de la représentativité des femmes à tous les niveaux, soulignant qu’elles jouent un rôle primordial dans leurs secteurs d’attache.

Sur base des livres de Proverbes 31 :26 ; et de Jacques 3 :13-17, Mme Denise Nkurunziza a révélé qu’une femme sage et intelligente se caractérise par le fait qu’elle trouve la solution aux problèmes, elle ouvre sa bouche avec sagesse et la loi de charité est sur sa langue, elle accomplit sa tâche par la bonne conduite, elle ne se glorifie point, elle n’est pas hypocrite.

Elle a profité de l’occasion pour demander aux femmes de lutter pour la paix et de chercher la sagesse plus que les hommes tout en restant obéissantes à Dieu. Ainsi, elle s’est basée sur le livre de Jacques 1 :5 qui stipule que, « Que si quelqu’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui la donne à tous libéralement, et qui ne la reproche point, et elle lui sera donnée ».

Dans sa séance de moralisation, le président de la République s’est basé sur la prédication du pasteur de l’église du Rocher où il a indiqué que le saint père, le pape François, suit de près les réalisations du pays et qu’il salue l’initiative du parti CNDD-FDD d’organiser une telle prière interconfessionnelle dans le cadre de s’approprier la culture de vivre ensemble, ce qui témoigne que « nous formons une famille des croyants » à un seul Dieu, a-t-il ajouté.

« Derrière une femme vertueuse et clairvoyante se cache un homme vertueux et clairvoyant et vice versa », a souligné le chef de l’Etat, appelant ainsi les hommes, à être, eux aussi, sages et intelligents afin de prendre des décisions qui mettent en avant l’intérêt de la population et du pays.

Il a saisi cette occasion pour appeler la population en général à rester toujours attachée à Dieu et à sauvegarder la paix tout en travaillant ensemble pour que, d’ici 2023, le Burundi soit rayé de la liste des pays dits pauvres du monde.

Mme Denise Bucumi Nkurunziza lors de sa prédication