• lun. Fév 26th, 2024

Lancement officiel du projet « solutions numériques au service de l’Education de base au Burundi »

ByAdministrateur

Avr 3, 2022
BUJUMBURA, 1er avr (ABP) – La coalition Education Pour Tous (EPT) Bafashebige va bientôt équiper en outils informatiques 15 écoles pilotes de cinq régions du pays à raison de trois écoles par région. La coordinatrice de cette coalition, Mme Denise Kandondo, l’a annoncé, le jeudi 31 mars, à l’occasion du lancement officiel du projet « Solutions numériques au service de l’Education de base au Burundi ».
D’autres activités phares qui seront exécutées dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet sont centrées sur la formation des enseignants sur l’exploitation des outils numériques et l’utilisation des logiciels de travail à distance, la sensibilisation et la formation des différentes parties prenantes sur l’importance des technologies de l’information et de la communication (TIC) en milieux scolaires, des séances d’échanges avec les parties prenantes en général et des décideurs en particulier pour la mise à l’échelle et la durabilité de ce projet, a précisé Mme Kandondo
Au total, 30 enseignants dans cinq régions du pays à raison de deux enseignants par établissement pilote seront formés. Deux cents acteurs seront également formés et sensibilisés sur l’importance de l’apprentissage à distance.
C’est à ce titre que la coalition EPT Bafashebige a commandité deux études portant respectivement sur l’impact des médias sur l’apprentissage à distance au Burundi et la récolte des données sur la situation des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE).
Au Burundi, le développement des TIC se heurte à d’importants défis dont l’adaptation du cadre réglementaire des TIC, la disponibilité de l’énergie et les capacités en ressources humaines, a précisé le consultant, M. Cassien Gashirahamwe.
Pour résoudre le problème de l’énergie, a dit M Gashirahamwe, le gouvernement du Burundi s’était fixé, à travers le Plan national de développement 2018-2027, un certain nombre d’objectifs à savoir l’exploitation rationnelle des potentiels hydroélectriques, solaire, la tourbe, les déchets municipaux et les ressources géothermiques, par l’amélioration de la filière biomasse (bois-énergie, charbon de bois, tourbe, déchets municipaux), tout en sauvegardant l’environnement.
Le gouvernement du Burundi prévoit aussi la promotion des énergies renouvelables et alternatives et l’amélioration des capacités de gestion du secteur de l’Energie.
Les résultats de deux études commanditées par la coalition EPT Bafashebige viennent de montrer que le déficit de formation en TIC des enseignants, des parents, des élèves, des responsables scolaires et l’accès difficile des ménages aux infrastructures figurent parmi les principales entraves à la réussite du modèle d’apprentissage à distance au Burundi.
Les résultats de ces études révèlent aussi que les médias d’information opérant sur le sol burundais ne peuvent pas contribuer efficacement à la réussite du modèle d’apprentissage au Burundi suite aux insuffisances d’ordre technique et matériel.