• lun. Fév 26th, 2024

Promotion et sensibilisation sur l’utilisation des sources d’énergies et des technologies nouvelles de cuisson propre

ByAdministrateur

Avr 3, 2022

BUJUMBURA, 2 avr (ABP) – Le ministère de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, en collaboration avec le projet ENDEV (Energising development), a procédé vendredi le 1er avril 2022 à Bujumbura, à l’ouverture des travaux d’une table ronde sur la coordination des intervenants dans le domaine de la cuisson propre au Burundi, sous le thème « Efficacité énergétique au centre du développement économique durable », a constaté l’ABP sur place.

Dans son discours, l’assistante du ministre ayant l’énergie dans ses attributions, Mme Claudine Shurweryimana, a fait savoir que le bois de chauffe et le charbon de bois est une source d’énergie que nous sommes appelés à utiliser efficacement, expliquant que l’objectif principal de cette table ronde est d’inviter chacun à contribuer à la promotion de la cuisson propre en vue d’améliorer les conditions de vie de la population burundaise.

Elle a souligné que plus de 90 % de la population burundaise utilise le bois de chauffe et le charbon de bois comme source d’énergie. Cela a un impact très négatif sur les ressources naturelles notamment les forêts et les boisements.

De plus, a-t-elle ajouté, la collecte du bois pèse lourdement sur les femmes et les jeunes qui consacrent une part importante de leur temps à cette activité ce qui a un impact sur l’économie de la famille.

En référence au Plan national de développement du Burundi (PND 2018-2027) qui déroule des Objectifs du développement durable (ODDS 2030), le gouvernement du Burundi a déjà mis en place un programme de substitution de bois de chauffe et de charbon de bois par d’autres sources d’énergies (briquettes écologiques) et des technologies nouvelles de cuisson (foyer améliorés) en vue de protéger l’environnement et de s’adapter au changement climatique, a-t-elle signalé.

Elle n’a pas manqué de citer certains défis, notamment la faible connaissance de l’avantage des foyers améliorés, très faible implication des opérateurs économiques et de partenaires au développement, ainsi que le transfert de la technologie non effectif.

A cet effet, Mme Shurweryimana a précisé que la réussite du programme de substitution du bois de chauffe et de charbon de bois nécessite une coordination effective des parties prenantes visant la promotion et la sensibilisation sur l’utilisation des sources d’énergies et des technologies nouvelles de cuisson et sur leurs avantages en matière de santé, d’environnement et d’économie.

Elle a remercié le gouvernement du Burundi qui ne ménage aucun effort pour le développement des énergies nouvelles et renouvelables.

Le président du projet ENDEV dans son exposé, M. Jean Bosco Nkurunziza  a fait savoir que le type de foyer promus par le projet ENDEV Burundi est nommé Bikigiti. Ce foyer utilise le charbon de bois et le bois de chauffage comme combustible et la conception de ce foyer a tenu compte du mode de cuisson des ménages burundais.

Il est revenu sur les avantages spécifiques de ce foyer sur le plan sanitaire, précisant que le foyer réduit très sensiblement les émissions de fumée, la réduction de la consommation énergétique et la réduction de la déforestation sur le plan environnemental.

Le projet ENDEV a prévu dans l’avenir de renforcer le partenariat avec les organisations qui œuvrent dans le domaine de la cuisson propre et d’accroître l’implication des femmes et des jeunes dans les activités de production et de sensibilisation des foyers améliorés.