• mar. Fév 27th, 2024

L’ombudsman burundais interpelle les Burundais à s’investir dans le développement de leurs provinces d’origine

ByAdministrateur

Avr 4, 2022

KAYANZA, 4 avr (ABP) – L’ombudsman burundais, M. Edouard Nduwimana, en compagnie du médiateur béninois M. Essou Noudokpo Pascal Esnos et du gouverneur de la Banque de la République du Burundi, M. Jean Ciza a rehaussé de sa présence les cérémonies d’inauguration du site des eaux thermales de la localité dénommée « Ku Mahoro » en commune Kabarore de la province Kayanza (nord du Burundi).

Ce site a été aménagé par les membres de l’Association des cadres officiers natifs de Kayanza (ACONAK), et ces derniers sont composés de militaires et de policiers. Peu avant cette activité, ils avaient visité l’immeuble qui va abriter le bureau provincial à trois niveaux en cours de finalisation et le complexe théicole de Rwegura en commune Muruta, a-t-on appris sur place.

Dans son discours, le représentant légal de l’ACONAK, le colonel Oscar Nzohabonimana, a indiqué que ce site a été aménagé en vue de le rendre plus attrayant du fait qu’auparavant, c’était un endroit caractérisé par des saletés provenant des collines surplombant la réserve naturelle de Kibira.

Pour lui, ce site des eaux thermales de « Ku Mahoro » permettra de hausser l’économie car, a-t-il précisé, la population environnante est désormais dotée d’un  endroit qui leur permettra de  vendre leurs produits artisanaux.

« La province Kayanza en particulier et le pays en général en profiteront des taxes et des devises », a-t-il ajouté. M. Nzohabonimana en a profité pour signaler que l’ACONAK a d’autres projets connexes y compris l’aménagement des tombes royales (Inganzo z’abami) se trouvant en commune Muruta.

A son tour, l’ombudsman burundais, M. Edouard Nduwimana a vivement remercié les officiers natifs de la province pour leur engagement ferme dans le développement de leur province natale. Il en a profité pour interpeller les autres Burundais œuvrant dans différents domaines à leur emboîter le pas.

Saluant ceux qui étaient présents à ces cérémonies, le médiateur béninois M. Essou Noudokpo Pascal Esnos a exprimé son sentiment de satisfaction et a promis d’y revenir pour se baigner dans ces eaux thermales.