• lun. Fév 26th, 2024

Les administratifs à la base exhortés à travailler pour le développement de la population

ByAdministrateur

Avr 5, 2022

MUYINGA, 5 avr (ABP) – Le gouverneur de la province Muyinga (nord-est du Burundi), Jean Claude Barutwanayo, ordonne aux chefs de zones et aux chefs de collines à   se métamorphoser pour s’atteler au développement en vue de changer positivement les conditions de vie de leurs dirigés.

Le gouverneur Barutwanayo donne cette instruction à ces administratifs à la base, au cours d’une campagne de sensibilisation de ces derniers, qu’il mène dans toutes les communes pour les inviter à changer leur façon de travailler pour réellement tirer la population sous leurs ordres, de la situation de pauvreté.

Sa préoccupation est de voir, sous l’impulsion des chefs de collines, un changement substantiel de mode de vie de la population. « Vous devez tout faire pour amener la population à travailler pour se développer. « Hors de question de laisser, à la fin de votre mandat vos collines respectives comme vous les avez trouvées », a-t-il recommandé. Il rappelle dans cette tournée aux chefs de collines qu’ils sont redevables devant la population qui les a élus.

Répondant aux inquiétudes des administratifs à la base quant à la répartition inéquitable des boissons Brarudi, dans les cabarets, hôtels-restaurants, il a exhorté ces responsables d’être opérationnels pour corriger ces déséquilibres. Il en est de même pour le respect du prix du sucre et du ciment BUCECO. « Il ne revient pas au gouverneur de province d’intervenir pour réguler les prix des produits stratégiques. C’est la tâche de l’administration communale », a-t-il indiqué.

Les chefs de zone et les chefs de collines sont également invités à faire respecter l’hygiène dans les débits de boissons et les restaurants pour préserver la santé des consommateurs. « Fermez les cabarets et restaurants dépourvus des lieux d’aisance et des points de lavage des mains », a-t-il recommandé.