• mar. Fév 27th, 2024

Le Centre Dave de physiothérapie et de rééducation fonctionnelle au service de la population

ByAdministrateur

Mai 11, 2022

CIBITOKE, 10 mai (ABP) – Le Centre Dave de physiothérapie et de rééducation fonctionnelle (CDPRF), qui prend en charge divers cas d’handicaps de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi), depuis une année, est venu pour réduire de longues distances et des dépenses à la population, qui devrait auparavant se rendre à Bujumbura ou ailleurs, à la recherche d’une telle structure spécialisée, a indiqué son directeur, M. David Niyongabo.

Avec une capacité d’accueil journalière de plus ou moins 90 patients, ce dernier s’inquiète des gens, qui font encore recours aux charlatans, pour accéder tardivement à ce centre, ce qui fait que le patient souffrant d’une maladie évolutive, subit plusieurs séances pour récupérer.

                                                                                                                   Quelques malades hospitalisés au CDPRF

Parmi les patients qui hésitent, bon nombre sont des gens vulnérables, qui sont traités gratuitement par après, ou des mauvais payeurs, ce qui constitue une contrainte pour le CDPRF, qui doit utiliser ses propres moyens souvent pour les démunis.

Néanmoins, les malades et ceux qui ont déjà bénéficié des services payants ou gratuits comme les enfants de moins de cinq ans, saluent les services offerts par ce centre.

Ainsi, pour y arriver, le directeur fait savoir que le centre utilise des appareils orthopédiques, des spécialistes comme le kinésithérapeute, et le psychologue pour la santé mentale, et d’autres spécialistes. Selon la même source, les services enregistrés sont notamment, la traumatologie pour les séquelles d’accidents, les cas de fracture, les luxations, les brûlures, et d’autres.

La neurologie pour les adultes et neuro-pédiatrie, les cas d’hémiplégies post-AVC, la maladie de parkinson et autres paralysies des personnes adultes.  Pour les enfants, on traite l’infirmité motrice cérébrale, le plexus branchial, et d’autres. La rhumatologie contre le mal de dos, l’arthrose, les tendinites et la fibromyalgie.

L’Uro-gynécologie pour la rééducation pré et post natale et périnéale, l’incontinence urinaire et fécale. La kinésithérapie respiratoire contre l’asthme, la bronchite, les séquelles de pleurésies, ainsi que l’encombrement respiratoire, a-t-on appris sur place.

Face à chacune des situations, la rééducation fonctionnelle permet de restaurer les fonctions perdues des patients, pour les faire sortir de l’hébergement, une fois qu’ils ont récupéré, a révélé M. Niyongabo.