• mar. Fév 27th, 2024

La population de Gitega appelée à contacter les services de l’OBUHA avant de commencer les travaux de construction

ByAdministrateur

Mai 13, 2022

GITEGA, 12 mai (ABP) – L’administration provinciale de Gitega en collaboration avec les services de l’office burundais de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction (OBUHA) a organisé, le mercredi 11 mai 2022 dans les enceintes de l’école paramédicale de Gitega (centre du pays) une réunion d’échange sur la mise en œuvre du schéma directeur d’aménagement de la ville de Gitega actualisé, horizon 2050.      Cette réunion était organisée à l’intention des responsables des confessions religieuses, des partis politiques, de la société civile et des responsables des différents services œuvrant dans cette ville de la capitale politique du pays.

Le Chef de cabinet du gouverneur de Gitega Gérard Nibigira a remercié le gouvernement du Burundi qui a choisi Gitega comme capitale politique du pays.  M. Nibigira a interpellé la population ayant des parcelles dans le périmètre urbain de Gitega de construire des infrastructures dignes d’une capitale politique du pays tout en respectant le contenu du schéma directeur de la ville de Gitega. Il leur a demandé de rapprocher les services de l’OBUHA avant de commencer les travaux de construction pour ne pas tomber dans les erreurs, car selon lui, avec le nouveau schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de la Ville de Gitega, on ne va pas construire du n’importe quoi selon le milieu.

                                                                    vue partielle des participants à la réunion

Dans son exposé, le Directeur de l’Office burundais de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction M. Emery Niyonzima a fait savoir qu’avec ce schéma actualisé de la ville de Gitega, la superficie du centre urbain de Gitega a été augmentée jusqu’à 6.395 ha au lieu de 1.595 ha qu’elle compte actuellement. Il a également indiqué qu’il y aura deux centres villes ou deux noyaux de la ville et trois zones commerciales. Le second, selon lui, sera à Mugoboka rural. Il a également signalé que certains quartiers seront rebâtis car ils sont mal bâtis. Il s’agit entre autres des quartiers Yoba, Kurubuye, une partie de Magarama, Wankana, Rango etc.

Selon toujours lui, le nouveau schéma directeur de la ville de Gitega prévoit la construction des logements moyens standing à Mahonda, des infrastructures de hauts intérêts (centres de souveraineté) pour l’Etat à Nyabututsi Rural, des logements sociaux d’au moins 6 niveaux à Karera 4, Rugari et Rugazi et des infrastructures publiques à l’aérodrome de Gitega mais après la réaffirmation de l’aéroport de Bugendana.

Ce schéma, selon toujours Niyonzima, prévoit la mise en place de nouveaux cimetières, la protection de la ressource d’eau de Mwanzari, la création d’un lac artificiel à la frontière Gitega et Makebuko, la création d’une réserve protégée à Rubarasi, la construction des voies doubles avec des pistes pour piétons et des pistes cyclables, des voies qui relient les quartiers ainsi que des grandes voies reliant les deux grands centres Urbains.

La zone industrielle sera près de BRAGITA alors que la zone commerciale sera à Rutegama.

M. Niyonzima a en outre signalé que les bâtiments Haut standing seront érigés à Jimbi et Kibiri, les bâtiments moyens standing à Ntobwe et Mahonda, les bâtiments bas standing à Birohe et Butamuheba, habitat mixte à Jimbi. Les équipements administratifs de haut niveau seront à l’aérodrome, à Nyabututsi et à Mugoboka. Les zones touristiques seront à Songa, Bwoga rural et Rutegama où il y aura aussi le stationnement du chemin de fer.

Signalons aussi que le chemin de fer traversera les collines de Rutegama, Birohe, Rugari et Songa.