• mer. Fév 21st, 2024

La cordonnerie n’est pas un métier réservé exclusivement aux hommes 

ByAdministrateur

Mai 19, 2022

KAYANZA, 18 mai (ABP) – Le métier de cordonnier n’est pas réservé exclusivement aux hommes comme d’aucuns le pensent. C’est l’affirmation d’une femme du nom de Concilie Izere exerçant ce métier en ville de Kayanza (nord).

Pour ce faire, elle propose que ses paires apprennent ce métier en vue d’épauler leurs époux dans les besoins familiaux, a constaté l’ABP lors de son passage à la route venant vers la localité dénommée Gitaramuka.

Toujours assise à côté de son mari qui exerce le métier de cordonnier, Mme Concilie Izere a affirmé que les femmes, elles aussi, sont capables de réparer les chaussures. Elle a précisé qu’en s’approchant de son mari, elle a pu apprendre comment réparer les chaussures.

Mme izere a en outre indiqué que, pour le moment, elle aide son mari dans la réparation des chaussures et que, grâce à ce métier, elle peut satisfaire à certains besoins familiaux.

« Dans le passé, je devais faire recours à mon époux alors qu’aujourd’hui, je suis en mesure de m’acheter ce dont j’ai besoin », a-t-elle confié à l’ABP. Contacté à ce propos, son mari du nom de Juvénal Ndayishimiye a signalé que la contribution de son épouse est incontournable dans la famille. Il a souligné qu’une fois arrivé au travail, ils se partagent les chaussures à réparer ce qui permet à ce couple de gagner du temps et de l’argent en même temps.

C’est au moment où le conseiller du gouverneur de Kayanza en charge du développement, M. Vénuste Nduwimana, s’est réjoui du nombre des femmes qui adhèrent aujourd’hui dans les métiers hier réservés aux hommes.

Ainsi, il a suggéré qu’aucune femme ou fille ne s’exclurait dans les métiers générateurs de revenus du fait que cela permettra même d’éradiquer les violences basées sur le genre.