• jeu. Juil 18th, 2024

Les services de l’OBUHA appelés à matérialiser dans l’immédiat les axes routiers dans toute la zone urbaine de Gitega

ByAdministrateur

Mai 27, 2022

GITEGA, 26 mai (ABP) – Le ministre des Infrastructures, de l’Equipement des Logements Sociaux, M. Déogratias Nsanganiyumwami en compagnie des cadres de l’OBUHA et de l’agence routière du Burundi (ARB) a rencontré, mercredi le 25 mai 2022 à Gitega, l’administration provinciale et les chefs de services, en vue d’échanger sur la mise en œuvre du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de la ville de Gitega.

                                                                          vue partielle des participants

Le ministre Nsanganiyumwami a fait savoir que la première étape étant de mettre en place le décret qui régit ce schéma en question. Selon lui, les concernés, chacun dans son rôle, devraient essayer de tout faire pour mettre en œuvre ce schéma.

Partant de cela, le ministre en charge des infrastructures a salué les activités déjà réalisées par l’administration de cette localité, en tenant des réunions de sensibilisation à l’endroit de la population. Il les a appelés à continuer pour que la population puisse comprendre le contenu du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de Gitega, ce qu’elle attend pour demain ou après-demain ainsi que les différentes composantes qui vont régir cette zone.

Du côté technique, le ministre Sanganiyumwami a indiqué que les services techniques du ministère, en l’occurrence l’OBUHA, ont eux-aussi un rôle assez important dans la mise en œuvre de ces travaux. Il a signalé que le conseil des ministres avait recommandé que les services de l’OBUHA doivent, dans l’immédiat, matérialiser les axes routiers dans toute la zone urbaine de Gitega, et que ces services sont à l’œuvre. Il les a appelés à terminer ce travail le plus tôt possible, pour éviter qu’il y ait l’un ou l’autre qui pourrait construire dans cet espace ou bien de le vendre à l’un ou l’autre.

A côté de la matérialisation de ces axes routiers, le ministre a fait savoir que les services de l’OBUHA vont également délimiter les différentes zones constituant la ville de Gitega, pour bien montrer où va passer par exemple le chemin de fer et les endroits où vont être érigés ses deux terminales. Il a aussi donné l’exemple de la délimitation des zones industrielles, les zones sèches, les zones destinées aux bâtiments administratifs, celles destinées aux logements sociaux et autres.

Le ministre Sanganiyumwami a rassuré qu’après ces travaux, on va commencer à donner des autorisations aux personnes désirant mettre des infrastructures là où il faut les mettre.