• jeu. Fév 22nd, 2024

Le premier ministre recommande le démarrage des travaux de construction de la RN3

ByAdministrateur

Juin 6, 2022

RUMONGE, 3 juin (ABP) – Les travaux de construction de la RN3, tronçon Gitaza-Rumonge ont connu un retard de 8 mois. C’est un constat fait par le premier ministre burundais, M. Alain Guillaume Bunyoni, lors d’une réunion d’évaluation desdits travaux avec toutes les parties prenantes.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Rumonge, M. Consolateur Nitunga a signifié que les travaux de construction de la RN3 ont connu les défis qui ont empêché le démarrage des activités lancé le 25 novembre 2021. Les problèmes majeures résident, selon le gouverneur Nitunga, au niveau des tarifs d’indemnisations car, a-t-il souligné, les habitants réclament que les indemnisations soient octroyés suivant l’ordonnance récemment actualisée.

Le ministre ayant les infrastructures dans ses attributions, M. Déogratias Nsanganiyumwami a également signalé que le début de l’exécution des travaux a été bloqué par le processus d’indemnisation de la population qui a refusé d’être indemnisée en se basant sur l’ancienne ordonnance.

D’autres problèmes rencontrés comme l’a ajouté le ministre Nsanganiyumwami, sont liés à la délocalisation des matériels appartenant à certaines entreprises, notamment les tuyaux et les fils électriques de la REGIDESO. Il a demandé aux concernés et surtout l’implication de la primature, de faire leur mieux pour que les travaux puissent démarrer, et cela pour éviter le paiement des avenants par l’Etat.

Après le constat de ces irrégularités, M. Bunyoni a adressé des recommandations à toutes les parties prenantes pour que les travaux puissent débuter à partir de la semaine prochaine. Il a ordonné au ministère ayant les finances dans ses attributions de revoir à la hausse les indemnisations des propriétaires déjà indemnisés en suivant l’ordonnance actuelle pour que les travaux commencent sur les 10 km et sur le site Kibozi où la société exploitera les carrières. Il a ordonné également à la maison de surveillance de commencer les travaux dès le 9 juin 2022, signalant qu’une équipe d’inspection provenant de la primature effectuera une descente le 16 juin de cette année, pour constater que les travaux ont débuté à la date convenue.