• mar. Fév 27th, 2024

Adoption de deux projets de loi portant accord de financement entre le Burundi et le FIDA

ByAdministrateur

Juin 22, 2022

BUJUMBURA, 18 juin (ABP) – Les députés de l’assemblée nationale ont adopté à l’unanimité, vendredi 17 juin 2022, lors d’une séance plénière, deux projets de loi, portant ratification par la République du Burundi, de l’accord de don de 10 millions USD, et de l’accord de financement de 53.700  millions USD entre la République du Burundi et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), tous allant dans le secteur agricole.

                                                                                                             vue partielle des députés lors du vote

Le ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Déo Guide Rurema a indiqué dans son exposé des motifs, que le premier projet de loi constitue un don du FIDA envers le Projet d’Intensification de la Production Agricole et de la Réduction de la Vulnérabilité au Burundi (PIPARV-B). Il a ajouté que ce projet est déjà en cours depuis décembre 2019, et a une durée de 6 ans.

Selon le ministre Rurema, le financement total de ce projet étant de 101,007 millions USD, un gap de 23 millions USD s’est fait remarquer après avoir eu de financements des différentes organisations. C’est à cet effet que sur les 27,488 millions USD déjà fournis, le FIDA fait un don additionnel de 10 millions USD dont 8 millions USD constituant un don et 2 millions USD ne faisant qu’un prêt, a-t-il expliqué.

M. Rurema a également précisé que ce projet intervient dans cinq provinces à savoir Gitega, Karusi, Kayanza, Ngozi et Muyinga, couvrant ainsi 20 communes et 218 collines du pays. Il a aussi signalé que ce financement additionnel va servir dans deux activités dont la protection des bassins versants et les aménagements des marais, ainsi que la réhabilitation des pistes d’accès et la construction des infrastructures de stockage.

Concernant le second projet de loi, le ministre Rurema a fait savoir qu’il constitue un financement du FIDA au gouvernement de la république du Burundi, dans son Programme de Développement de l’Entrepreneuriat Rural (PRODER). Un programme de sept ans, élaboré dans le but d’assurer la sécurité alimentaire durable, la croissance économique et l’amélioration des revenus de la population, a-t-il signifié. Ce financement est constitué d’un total de 53,700 millions USD dont un don de 42.950 millions et un prêt de 10,750 millions de dollars américains.

Il a ainsi indiqué que le PRODER couvrira 12 provinces à savoir Bubanza, Cibitoke, Muramvya, Rutana, Ruyigi, Karusi, Kayanza, Ngozi, Gitega, Muyinga, Makamba et Bururi, soulignant que les communes et collines d’intervention de ce programme seront identifiées dès son démarrage.

Après l’exposé des motifs, la première vice-présidente de l’Assemblée Nationale, Mme Sabine Ntakarutimana a relevé ses inquiétudes concernant le respect de l’environnement, notant que des terrains cultivables seront augmentés au détriment des espaces non cultivables. M. Rurema l’a rassuré que des arbres agro forestiers seront multipliés et donnés aux coopératives qui participeront dans ce programme.