• lun. Fév 26th, 2024

La commune Gashikanwa accuse un manque à gagner de 20 millions par mois

ByAdministrateur

Juin 29, 2022

NGOZI, 27 juin (ABP) – La fièvre de la vallée du Rift a entraîné des pertes immenses à la commune Gashikanwa. Selon l’administrateur de cette commune M. Théophile Nibizi, outre les chèvres et moutons tués, le marché de Vyerwa très réputé pour vendre les bêtes en provenance de tout le pays a fermé suite à cette maladie. Le manque à gagner pour les recettes communales s’évaluent à 20 millions de francs burundais par mois.

Les conséquences sont multiples. Les activités d’investissement de la commune sont aux arrêts. L’administrateur Nibizi cite ici la réhabilitation de la route reliant la colline de Maruri au même marché de Vyerwa. C’est la réhabilitation de la piste reliant la route macadamisée au bureau de la commune Gashikanwa ainsi que la fermeture de certaines salles de classe. L’administrateur Nibizi précise aussi qu’il y aura des perturbations au niveau des activités des camps d’été.

Il sollicite un appui de la part des partenaires au développement de la commune qui œuvrent dans le domaine de l’environnement pour qu’ils appuient la commune dans la disponibilisation des semences fruitières et des plants agro forestiers surtout qu’il n’y a pas pour le moment, des pépinières qui sont installées.

Rappelons que plus de 75 vaches et 30 chèvres ont été déjà tuées dans la province de Ngozi depuis la découverte de la maladie.