• dim. Juil 21st, 2024

L’inflation des produits BRARUDI se fait parler d’elle

ByAdministrateur

Juil 12, 2022

CANKUZO, 8 juil (ABP) – La flambé du prix des produits BRARUDI se remarque au niveau de différentes collines de la commune et province Cankuzo.

Cela a été signalé par les détaillants de ces boissons lors d’une réunion de la nouvelle réglementation sur la distribution de ces produits dirigée par l’administrateur de cette commune, Mme Chantal Irakoze, mardi le 5 juillet 2022 au chef-lieu de cette commune, a appris l’ABP.

Les prix officiels  des produits BRARUDI ne sont pas du tout respectés comme l’ont signalé les détaillants dans cette réunion.

En effet, cette inflation de ces produits à 500 FBu du prix normal c’est-à-dire qu’une bouteille d’Amstel se vente à 2500 FBu au lieu de 2000 et celui de primus 2000 FBu au lieu de 1500 FBu s’observe surtout aux milieux ruraux. La cause est le trajet de transport que l’on prenne et l’achat par bouteille à plus de 1500 alors que c’est 16.500 FBu par casier de primus et 20.800 FBu par celui d’Amstel.

De plus, les commerçants des collines se lamentent de leur défaveur en ce qui est de distribution de ces boissons par rapport aux détaillants du chef-lieu de la province.

Là, on a répondu que seuls les commerçants inscrits doivent en bénéficier les premiers. Afin de rendre facile le suivi des différents bistrots dans cette commune.

L’administrateur de la commune Cankuzo a recommandé les grossistes à la livraison des reçus sur lesquels seront mentionnées les quantités données, le nom du client et la destination des boissons ajoutant qu’il faut le faire aussi au respect du prix officiellement connu et  à la succession du sang de la population.

Elle n’a pas manqué de les sensibiliser sur la sauvegarde de l’hygiène aux alentours de leurs bistrots par la disposition des latrines dans le cadre de promouvoir la santé humaine.

Par ailleurs, qui passera outre les recommandations ci-haut formulées sera retiré de la liste des commerçants.

De même ces propriétaires des bistrots tant au niveau collinaire qu’au centre urbain de Cankuzo ont été recommandés au respect de l’heure d’ouverture et de clôture des bars dans le cadre de combattre la fréquentation des ligala et l’ivresse interpellant les chefs de collines à vérifier régulièrement le respect de ces mesures.