• mar. Sep 27th, 2022

Célébration de la fête communale

ByAdministrateur

Août 9, 2022

BUJUMBURA/CANKUZO/KARUSI/KIRUNDO/RUYIGI, 8 août (ABP) – La population des provinces Bujumbura, Cankuzo, Karusi, Kirundo et Ruyigi a célébré la fête communale, le samedi 6 août 2022.

En Mairie de Bujumbura, la population venue des zones de la commune urbaine de Ntahangwa s’est rencontrée sur le terrain du Centre jeunes Kamenge où se sont déroulées les festivités. Les cérémonies ont été rehaussées par le Maire de la ville de Bujumbura, M. Jimmy Hatungimana et les hauts cadres du pays natifs de cette commune.

L’administrateur de la commune Ntahangwa, M. Ernest Niyonzima, a fait savoir que les comités de sécurité ont été redynamisés à travers le plan communal de sécurité. Au niveau du développement communautaire, il a relevé que des sensibilisations ont été réalisées à l’endroit des coopératives pour leur bonne gestion. Il a souligné qu’avec le soutien de l’ABUTIP des travaux de pavage ont été réalisés. Il a fixé à 2 mois la réception du rez-de-chaussée du bâtiment communal.

En matière de bonne gouvernance, il a fait état des inspections faites au niveau des zones pour se rendre compte de l’accueil réservé à la population. Il a par ailleurs félicité les responsables éducatifs pour le taux de réussite de 73,15%, que la commune a obtenu au concours national.

Néanmoins, il a fait état de projets non encore réalisés inscrits sur l’agenda, soumis pour financement au FONIC, suite au manque de financements qui n’ont pas encore été accordés. Il s’agit entre autres, de la construction d’un centre d’enseignement des métiers en zone Cibitoke et des travaux de finissage de l’école secondaire en zone Buterere.

La commune urbaine de Ntahangwa a primé 30 personnes de ses ressortissants pour leur contribution au développement communal. Il s’agit notamment des parlementaires Elias Buregure et Bénigne Rurahinda pour avoir éclairé leur colline Gikizi ; Barege J. Bosco pour son aide aux vulnérables de Kinama.

les tambourinaires agrémentant la fête en commune Gihogazi province Karusi

Le maire de la ville de Bujumbura a interpellé les ressortissants de Ntahangwa à bien encadrer les jeunes pour qu’ils ne s’adonnent pas à la consommation des stupéfiants et boissons prohibées. Il leur a interpellé de soutenir le gouvernement dans le combat contre le trafic et la vente illicite du sucre. Même sonnette d’alarme au niveau de la commercialisation du carburant. Pour lui, il est anormal que les stations-services vendent ce produit la nuit alors qu’elles ont toute la journée pour le faire, estimant que cela alimente les fraudeurs du marché noir.

Après son passage en zone urbaine de Ntahangwa, le maire de la ville de Bujumbura a poursuivi sa tournée en commune urbaine de Mukaza, où il a délivré le même message.

L’administrateur de la commune Mukaza, M. Rénovat Sindayihebura, a lui aussi primé les ressortissants de cette commune qui ont contribué pour son développement. On citerait entre-autres : Zephyrin Maniratanga qui a initié le projet d’éclairage en zone Nyakabiga ; la BANCOBU qui a mis à la disposition de la commune 50 poubelles et la zone urbaine de Buyenzi à travers le projet de propreté : « usafi na maendeleo ya Buyenzi usambu ».

En province Cankuzo, le gouverneur de la province, M. Boniface Banyiyezako a procédé, à l’inauguration d’une maison d’habitation construite par le forum des femmes en faveur de la famille d’un vulnérable Raphael Barerinkoma sur la colline Mugera de la commune Mishiha. La représentante de ce forum au niveau provincial, Mme Médiatrice Nduwayo a indiqué que c’était dans le but de la promotion de bonne habitation et aider les familles vulnérables.

C’est au moment où le gouverneur de cette province a salué cette bonne action promettant que la province est prête à soutenir leur engagement au développement des personnes à moyens limités.

En province Karusi, le gouverneur de la province, Mme Calinie Mbarushimana, son conseiller chargé du développement, le directeur du BPEAE et les autres cadres ont visité un agro-éleveur progressiste de la colline Mugogo en commune Gihogazi M. Serges Ndayisenga, afin d’inciter la population à le suivre comme modèle.

Dans cette saison culturale C, M. Ndayisenga a exploité un marais étendu sur 3 hectares (ha) dans lequel les cultures de maïs, de haricots, de pommes de terre et de petits pois fleurissent. Il s’est construit un hangar de stock des récoltes sur une superficie de 35 m sur 9 m, un stock bien garni où se trouve 24 tonnes de riz de colline, 5 tonnes de haricots, 2 tonnes de soja, 600 kg de millet et 15 tonnes de pommes de terre. Sur un espace de 18 ha, il emploie entre 50 et 200 personnes par jour, témoigne-t-il. Côté élevage, M. Ndayisenga a, dans son étable, 24 vaches de race frisonne, 80 poules, 14 canards et deux étangs piscicole l’un des Tilapia et l’autre des clarias.

Mme Mbarushimana a encouragé ces initiatives génératrices de revenus et demande au propriétaire de continuer son chemin et à la population de s’en servir de modèle

En province Kirundo, le gouverneur de province, Albert Hatungimana, étant dans sa commune natale de Busoni sur la colline Runyinya. Il a exhorté la population de Kirundo à travailler courageusement pour développer leurs communes. Il a appelé à la population de s’impliquer à la protection des biens publiques, surtout de veiller à ceux qui peuvent faire la commercialisation illégale des minerais car, a-t-il précisé, ces pierres précieuses procurent des devises qui doivent être affectées dans les projets de développement du pays. Le gouverneur Hatungimana a demandé à la population de préparer les pépinières d’arbres sur leurs collines en vue d’intensifier le reboisement sur toutes les collines de recensement. Il a aussi rappelé aux commerçants qu’il est strictement interdit de passer outre les prix fixés par le gouvernement. Précisons que la commune Kirundo a profité cette fête communale pour inaugurer les infrastructures construites ici et là. On peut citer les bureaux collinaires de Nyange-Bushaza et Rupfunda ainsi que le bureau de la zone Gikuyo. Sachons que le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Alain Tribert Mutabazi s’est joint à la population de sa commune natale de Ntega pour célébrer la fête dédiée à la commune.

En province Ruyigi, le gouverneur de la province, Mme Emerencienne Tabu appelle la population à éviter l’oisiveté, la justice populaire et le commerce illicite. Elle met en garde la population que ces comportements peuvent constituer une entrave et freiner le développement et en appelle ainsi à la cessation immédiate.

L’administrateur de la commune Gisuru, Gad Niyinganza a fait savoir que sa commune a pu atteindre près de 90% des réalisations. Pourtant il déplore certains défis qui se sont manifestés pour cette même période. Il a cité entre-autres le vol dans les ménages et les champs, l’ivresse exagérée suite aux consommations excessives des boissons hautement alcoolisée. Il a fait remarquer que les conflits fonciers ont fait objets de plusieurs procès, et a également parlé d’une mauvaise pratique de bruler les maisons des personnes soupçonnées de sorcellerie, et des cas de meurtres qui se sont manifestés au mois de juin et juillet successivement sur la colline Ndemeka et sur la colline Nyabigabiro.

Mme Tabu a notifié à tous les responsables administratifs de veiller à ce qu’il n’y ait plus de cas de justice populaire dans toutes les communes de sa province.