• mar. Sep 27th, 2022

Anaclet Bizimana, agriculteur qui fait la différence dans la promotion de culture de maïs

ByAdministrateur

Août 19, 2022

CANKUZO, 18 août (abp) – Ce n’était pas habituel de voir la culture de maïs pratiquée au cours de la saison culturale B en province Cankuzo.

A peine, dans les années passées, on la voyait mélangée avec du sorgho mais avec un rendement médiocre.

Cependant, au cours de cette année agricole, un agriculteur répondant au nom d’Anaclet Bizimana de la commune Mishiha, inspiré par le slogan du président de la République Evariste Ndayishimiye » que chaque bouche ait à manger, chaque poche ait de l’argent », s’ est montré exemplaire dans la communauté en osant faire la pratique de cette culture sur une étendue de plus d’un hectare (ha) pendant la 2ème partie de la saison culturale 2021-2022 avec une excellente récolte sur la colline Kaniha, constate l’ABP sur place.

En effet, l’agriculteur moderne a indiqué que la pluie parvenant à satisfaire la culture du sorgho ne peut pas manquer à la satisfaction de celle de maïs qui dure moins de temps, d’où l’engouement de la pratique de cette culture dans la vallée de colline Kaniha.

Il n’avait pas de grands défis, ajoute-t-il, sauf celui d’invasion de chenilles légionnaires qui l’a obligé de procéder à la séance de pulvérisation.

Selon M. Bizimana, il faut toujours essayer de faire ce qu’on n’a jamais fait. Il conseille les autres à lui emboîter le pas tout en ne perdant de temps pour combattre la pauvreté et contribuer au développement du pays à travers le payement des taxes. Il espère que cette récolte sera évaluée à près de 2 tonnes ou plus après la collecte. Il faut noter que la culture de maïs est généralement rentable sur toute l’étendue de la province Cankuzo.