• mar. Sep 27th, 2022

Lancement officiel du programme « Amagara mu muryango »

ByAdministrateur

Août 19, 2022

BUJUMBURA,18 août (ABP) – Le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le Sida, Mme Sylvie Nzeyimana, en collaboration avec la représentation de l’Enabel, la délégation de l’union européenne au Burundi et l’Ambassade du royaume de Belgique, a officiellement procédé, le jeudi 18 août 2022, au lancement de la 3ème phase du programme d’appui au système de santé à travers l’outil de financement basé sur la performance « Amagara mu muryango », a constaté l’ABP sur place.

Dans son discours d’ouverture, Mme Nzeyimana a indiqué que cette 3ème phase sera financée par l’Union européenne à hauteur de 100 milliards de FBu (soit 48,5 millions d’euros) et un financement parallèle du Royaume de la Belgique d’un montant de 12 milliards (soit 6,1 millions d’euros). A cet effet, elle a ajouté que ce programme vise à contribuer à la mise en place de la couverture sanitaire universelle par l’amélioration de l’accès durable aux services de santé et de la qualité des soins, en particulier en matière de santé de la reproduction, maternelle, néonatale, infantile et des adolescents.

Le ministre a signalé que la mise en place du programme « Amagara mu muryango » cadre bien avec les orientations du ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida et vient donc contribuer à l’atteinte des objectifs déjà fixés par le pays dans le plan national de développement. Ce programme s’inscrit dans la politique nationale du gouvernement du Burundi de la gratuité des soins en faveur des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans, avec l’appui de l’Union européenne et du Royaume de Belgique depuis 2016, a-t-elle souligné.

Mme Nzeyimana a demandé une fois de plus aux Ambassadeurs de l’Union européenne et du royaume de Belgique de poursuivre le travail déjà commencé de recherche des financements innovants pour le secteur de la santé au Burundi.

Prenant la parole, le représentant d’Enabel au Burundi, M. Abou EL-Mahassine FASSI-FIHRI a précisé que chaque année, environ 8 millions de consultations d’enfants, 900.000 nouvelles consultations de femmes enceintes et 400.000 accouchements assistés sont pris en charge gratuitement dans les hôpitaux et centres de santé au Burundi.

Enfin, il a rappelé que le Royaume de Belgique à travers l’Enabel appuie depuis une dizaine d’années les différents piliers du système de santé avec l’appui à la digitalisation des hôpitaux, la construction et la réhabilitation des infrastructures, les équipements sanitaires, la stratégie nationale de maintenance assistée et l’amélioration du système d’informations sanitaires.