• mar. Sep 27th, 2022

Campagne de taille et de paillage des caféiers en province Rutana

ByAdministrateur

Sep 1, 2022

RUTANA, 20 août (ABP) – Le conseiller du gouverneur de la province Rutana chargé du développement, M. David Nzinahora a procédé, le jeudi 19 août au lancement officiel de taille et de paillage des caféiers sur la colline Nyamabuye, zone Kinzanza de la commune Gitanga, a constaté l’ABP sur place.

Le choix de cette commune ayant été influencé par le taux plus bas de caféiculture, l’agronome communal de la commune Gitanga, M. Gérard Ngendakumana a, dans son discours, fait savoir que la population de la commune Gitanga se montre moins concernée par cette culture, et l’insuffisance des stations de lavage ainsi que le bas prix du café en sont les causes. Il a fait savoir que toute la commune Gitanga ne dispose qu’une station de lavage et celle-ci se trouve éloignée des cultivateurs, eu égard au fait que le café est cultivé sur toutes les collines de la commune.

Le superviseur qualité du café au sein de l’Office pour le développement du café du Burundi œuvrant dans la région Kirimiro, M. Alexandre Minani, qui était présent dans ces cérémonies, a rappelé la population que le café doit être vendu aux stations de lavage légalement reconnues. Il a fait savoir que toute autre forme de vente du café est une fraude, et est prohibée.

Il a interpellé la population de la province Rutana à se conformer à la loi dans la vente de leur production caféicole, soulignant que des primes qui sont accordées aux caféiculteurs ne sont bénéficiées que par ceux en ordre en ce qui concerne la vente de la production du café.

Comme dans les autres régions du pays, des grognes s’entendent au sein de la population caféicultrice de la province Rutana ces jours, disant que le prix du café cerise par kilo est plus bas aux stations de lavage, a noté le conseiller du gouverneur de la province Rutana chargé du développement M. David Nzinahora. Partant du fait que ces caféiculteurs demandent à l’Etat de rehausser le prix du café, il a appelé la population à bien entretenir leurs champs de café pour avoir une production accrue en premier lieu, et revenir sur leur demande portant  sur élévation du prix après, avec une production accrue.

  1. Nzinahora a invité les cultivateurs du café à beaucoup travailler pour l’augmentation de la production ce qui leurs permettra de s’auto-développer et contribuer au développement du pays qui va recevoir des devises.

Signalons que dans la commune Gitanga, les plantations du café couvrent une superficie de huit cent soixante-dix hectares.