• mar. Sep 27th, 2022

Inauguration de l’adduction d’eau potable en commune Musongati

ByAdministrateur

Sep 1, 2022

RUTANA, 23 août (ABP) – Le ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, Ir Ibrahim Uwizeye, accompagné par l’ambassadeur de l’Union européenne au Burundi, M. Claude Bochu, a procédé, le lundi 22 août 2022, à l’inauguration de l’adduction d’eau potable en commune Musongati de la province Rutana (sud-est du Burundi).

Cette adduction d’eau potable, qui a un coût de plus de 203 millions de francs burundais et qui couvre une distance de 9.85 kilomètres, a été construite par le projet Tubehoneza et joint deux collines de la commune Musongati à savoir Karera et Rugunga.

Dans son discours de circonstance, Ir Uwizeye a indiqué que cette infrastructure dispose de 8 réservoirs d’eau potable, construits en dur. Il a estimé que 370 ménages soit à peu près 2220 personnes, 3 écoles fondamentales qui comptent 1500 élèves et enseignants, un centre de santé qui reçoit environ 2000 personnes par mois, et bien d’autres catégories de personnes bénéficieront de ces installations en eau dans cette commune.

Le patron du ministère ayant l’eau dans ses attributions a, au cours de ces cérémonies, fait savoir que dans le but de rendre à la population une vie aisée, ce qui fait partie des préoccupations de l’Etat, le gouvernement a fixé des objectifs d’approvisionner toutes les collines du pays en eau potable. Il a indiqué que ce projet qui a été réalisé fait partie de ces objectifs.

Après avoir remercié vivement l’Union Européenne et la Croix Rouge pour avoir financé ce projet, il leur a demandé de ne pas cesser d’accompagner le gouvernement dans ses travaux de développement, spécifiquement ceux de construction d’adductions d’eau potables dans d’autres localités du pays, du fait que pas mal de collines du Burundi ont un problème de manque d’eau potable, a-t-il mentionné.

Quant à l’ambassadeur de l’Union européenne, M. Claude Bochu, il est revenu sur l’importance de l’eau potable, indiquant que la présence de l’eau potable dans un milieu contribue au développement du pays. Selon M. Bochu, la présence de l’eau potable permet d’augmenter les possibilités de la scolarisation des enfants ainsi que la réduction des maladies infectieuses.

Il a appelé à la responsabilité des usagers de ces installations en eau pour une durabilité de l’infrastructure. Il a en outre demandé à la population et à l’administration locale de « gérer et préserver en bon père de famille cette infrastructure. »

Les habitants de cette circonscription sont contents de ces réalisations du projet Tubehoneza en commune Musongati, qui, pour eux, ont une signification des vies sauvées. M. Emmanuel Bavumiragiye, habitant de cette commune a fait savoir qu’avant la construction de ces infrastructures, ils enregistraient des problèmes liés au manque d’eau potable dans le centre de santé de Rugunga, les enfants qui souffraient des maladies liées au manque d’eau potable, mais jusqu’à présent, toutes ces questions ont trouvé une solution durable.

Tous les participants ayant pris la parole ont lancé un appel à la population locale, de bien garder ces infrastructures jalousement car elles constituent une richesse non seulement pour la commune Musongati, mais également pour le pays.