• lun. Juin 24th, 2024

Formation patriotique à l’intention des leaders administratifs, politiques et de la société civile

ByAdministrateur

Sep 26, 2022

CIBITOKE, 21 sept (ABP) – Un atelier de renforcement des capacités des responsables administratifs communaux, des acteurs politiques et de la société civile, organisé par le ministère en charge de l’intérieur sur l’éducation civique et la formation patriotique, a eu lieu le mardi 20 septembre 2022, au chef-lieu de la province Cibitoke. L’objet de cette activité est d’assainir l’environnement électoral,  selon le directeur de la formation patriotique, M. Albert Nduwimana, facilitateur dans cette formation.

Le directeur Nduwimana a fait savoir que trois piliers sont importants dans la formation patriotique. Il s’agit du développement de la conscience, du développement de la responsabilité et du développement de l’autonomie en brisant l’attentisme.

Pour y arriver, le facilitateur a insisté sur la connaissance de la nation, la méditation pour sa fierté, l’amour envers le pays et l’incitation des autres au patriotisme. Selon M. Nduwimana, tout burundais devrait contribuer pour la souveraineté du pays. Ainsi, il a interpellé les participants à la formation à l’amour du travail pour le développement, au respect de la loi et des institutions publiques. Il les a exhortés à la défense de la nation et de sa souveraineté.

Pour les politiciens, le directeur de la formation patriotique a parlé du passé du pays; de la culture, des coutumes et de l’éducation aux enfants pour le patriotisme. Il est revenu sur la bonne relation avec les autres, la vision et l’auto-détermination ainsi que l’encouragement des enfants à développer l’estime de soi. Il a souligné que la vie est un combat de tous les jours, où réussissent ceux qui travail et non les paresseux. Il n’a pas oublié d’inviter les participants à l’union, pour aller de l’avant et développer leur pays.

Quant au représentant du gouverneur et conseiller juridique de la province Cibitoke, dans son mot d’ouverture de l’atelier, il a indiqué que les partis politiques cohabitent bien pour le moment dans cette localité et les a invité à profiter de la paix et la sécurité qui sont une réalité, pour les activités de développement de leurs familles et leurs communes.