• lun. Juin 24th, 2024

L’accès à une information fiable et crédible, l’un des grands besoins du public en période de pandémie

ByAdministrateur

Oct 12, 2022

BUJUMBURA, 11 oct (ABP) – Le public a tant besoin d’avoir accès à une information d’utilité publique, fiable et crédible en période de pandémie, a souligné, la semaine dernière, le directeur général de la communication et des médias au ministère ayant la Communication dans ses attributions, M. Jacques Bukuru, lors du lancement des cérémonies de remise des prix aux meilleurs lauréats du concours « Press Talent », 1ère édition, organisées par Le Journal. Africa.

Ce concours était organisé en faveur des journalistes burundais reconnus par le Conseil national de la communication (CNC) sous le thème « Impact de la pandémie de Covid-19 sur la vie socioéconomique au Burundi ».

Soulignant l’importance du thème choisi pour la première édition du concours « Press Talent », M. Bukuru a indiqué que le traitement de l’information en mode pandémique exige des capacités que bon nombre de journalistes burundais n’ont pas encore acquises. « Très peu d’entre eux ne savent pas comment ils doivent procéder pour construire ce que l’on appelle intelligibilité de la pandémie, qui doit aller de pair avec le recours au journalisme de solutions », a-t-il indiqué.  Il a profité de l’occasion pour rappeler que la mésinformation et la désinformation sont des phénomènes qui entravent l’efficacité de la prévention et de la riposte, ce qui implique que les professionnels des médias doivent s’initier aux techniques du fact-checking, c’est-à-dire, les techniques qui aident à faire l’enquête sur une question concernant la validité ou la véracité des faits énoncés.

M. Bukuru a, par ailleurs, demandé aux journalistes et aux médias de recourir aussi aux domaines qui aident les publics à beaucoup apprendre sur eux-mêmes, à se questionner sur leur civilisation et sur leurs rapports avec leur monde quand des pandémies éclatent. Il a encouragé les professionnels des médias à interroger les philosophes et les littéraires, tout en soulignant que la littérature peut, non seulement, aider le public à donner du sens au moment de rupture de la pandémie, mais elle peut aussi le projeter dans différents scénarios du futur et les mettre à l’épreuve par l’imagination au moyen d’expériences de pensée. Ainsi, M. Bukuru a cité la philosophe Corine Pelluchon, professeure en France et qui dirige des travaux de recherche dans le domaine de la Bioéthique, de l’écologie et de la philosophie politique quand elle a dit que « nous sommes les victimes du système économique que nous avons nous-mêmes mis en place, qui est basé sur un aveuglement face aux limites planétaires et aux conséquences sanitaires de l’obsession du profit et du primat de la quantité sur la qualité ».

Le directeur général de la communication et des médias au ministère en charge des Technologies de l’information a souligné que nos modes de vie et tout notre système économique sont fondés sur une forme de démesure, de toute-puissance (puissance absolue et illimitée) et consécutive à l’oubli de notre corporéité, tel que précisé par la philosophe Corine Pelluchon. Rappelons que les gagnants du concours « Press Talent 2022 » sont  des journalistes travaillant  pour les radios Colombe FM et CFCIB FM, le journal Iwacu, Agaseke News et Web TV ainsi que B-NP Magazine.