• lun. Juil 15th, 2024

Le chef de colline Butambara œuvre contre le divorce

ByAdministrateur

Oct 18, 2022

RUTANA, 18 oct (ABP) Les couples mariés devraient savoir que le divorce a beaucoup de conséquences néfastes sur la vie de leurs enfants et sur le pays. Ce sont les propos du chef de la colline Butambara de la commune Rutana, M. Chartier Nsabimana lors d’un entretien avec l’ABP.

Selon lui, les mariés devraient songer à ne pas se séparer pour le bien être de leurs familles, de leurs enfants, et pour le développement du pays

M. Nsabimana a révélé à l’ABP qu’il est beaucoup préoccupé par les couples qui divorcent. Il contribue beaucoup dans la réunion des couples qui se séparent quel que soient les raisons, plus particulièrement sur la colline sous sa responsabilité. Il a signalé qu’après deux ans de service, il a déjà réuni 24 couples qui s’étaient séparés pour diverses raisons.

M. Nsabimana a souligné qu’après avoir divorcé, les enfants manquent du soutien de leurs parents, ce qui peut être la cause d’abandon scolaire. Dans ce cas, a-t-il martelé, ils peuvent devenir des enfants de la rue ou des voleurs et cela affecte négativement le voisinage du couple divorcé. Toutes ces conséquences négatives font partie de ce qu’il combat en agissant contre le divorce.

Etant donné que parmi les causes du divorce sur cette colline, fait partie la mésentente dans la gestion des biens de la famille, le chef de colline Nsabimana a rappelé les couples qu’ils doivent apprendre à gérer en commun le peu qu’ils ont à leur disposition, en attendant les jours où ils seront prospérés.

Parmi les méthodes utilisées par ce chef et ses conseillers contre le divorce, il a fait savoir qu’ils prodiguent des conseils aux divorcés en leur montrant les effets de cet acte pour leurs propres familles, le voisinage et le pays.

Les mariés qui se sont réunis grâce aux conseils de leur chef  de colline ont exprimé leur satisfaction à propos de leur retrouvaille. En guise de témoignage, Minani Ezechiel, un habitant de cette colline s’est exprimé disant qu’il est fier de se retrouver avec sa femme avec qui, ils ont engendré 5 enfants, après 10 ans de séparation. Quant à M. Claver Havyarimana et Calinie Ntakirutimana qui étaient séparés pour 3 ans, ils sont contents de pouvoir s’unir de nouveau grâce aux conseils de leur chef et ses collaborateurs.

Eu égard aux conséquences de ces séparations qu’ils ont vécues ceux qui se sont entretenus avec l’ABP, ont lancé un appel aux couples connaissant quelques mésententes pour différentes raisons, de songer à bien les régler et éviter de se séparer quelque soient les causes.