• jeu. Sep 21st, 2023

Le maire de la ville de Bujumbura rencontre la population de la commune Ntahangwa

ByAdministrateur

Oct 18, 2022

BUJUMBURA, 18 oct (ABP) – Le maire de la ville de Bujumbura, Jimmy Hatungimana a rencontré lundi le 17 octobre 2022, la population de la commune Ntahangwa pour les zones de Gihosha, Kamenge et Kinama, conformément à la recommandation du chef de l’État qui disait que tous les administratifs s’entretiennent avec la population locale pour connaître les problèmes liés à leur survie et à leur environnement.

Il a été accueilli par l’administrateur de la commune Ntahangwa M. Ernest Niyonzima qui a précisé que la paix et la sécurité règne dans la commune. Malgré cela, l’administrateur Niyonzima déplore la consommation des boissons prohibées et des stupéfiants, surtout chez les jeunes. Pour éradiquer ces comportements, il a demandé l’implication de toute personne pour préparer un avenir meilleur des jeunes.

Prenant la parole, le maire de la ville de Bujumbura a lui aussi insisté sur le fait que si les  » jeunes continuent à consommer les drogues, c’est un danger pour le pays, parce que la jeunesse est le Burundi d’aujourd’hui et de demain ».  Il a exhorté les administratifs de la base au sommet, de redoubler d’efforts pour lutter contre ce fléau.

Selon M. Hatungimana, la présente réunion fait suite aux descentes qu’il avait organisées au mois de février de cette année dans toutes les communes de la mairie de Bujumbura, pour recueillir et répondre aux doléances  de la population urbaine.

Lors de cette rencontre, beaucoup de questions étaient posées notamment celles liées à la justice dont les propriétés foncières et les cas d’escroquerie. Le maire de la ville a orienté ces questions et a promis qu’on va faire une restitution pour donner rapport, mais également pour répondre à ces questions de façon définitive.

S’agissant des questions liées au transport pour les motos, les tricycles et les vélos, où les conducteurs de ces derniers demandent l’augmentation des heures de travail et la prolongation du périmètre de travail jusqu’au marché communément appelé chez Sion et au marché de COTEBU. Le maire de la ville de Bujumbura leurs a promis qu’il va convoquer une réunion avec toutes les parties prenantes, pour étudier ensemble ces deux questions et voir comment on peut régler de façon que les conducteurs de ces véhicules aient leur gain.

Pour la question de pavage de certains quartiers dont le quartier Muyaga et Taba de la zone Gihosha et quartier Kavumu de la zone Kamenge, le maire de la ville a demandé aux habitants de ces quartiers de donner d’abord leurs contributions, en payant aussi les taxes et les impôts pour que la mairie les aide pour la suite des travaux.

Pour les habitants du quartier Muyaga de la zone Gihosha, qui ont déjà contribué à hauteur de 18 millions depuis 2004, M. Hatungimana leur a promis qu’il va vérifier l’existence de cette contribution et les aider à avoir les routes pavées dans ce quartier.

Concernant les associations qui collectent les immondices qui ont relâché suite à la pénurie du carburant qui s’est manifesté dans les jours passés, le maire de la ville de Bujumbura les a invités à reprendre le travail pour que la question de salubrité ne soit plus une monnaie courante. Il aussi invité les administratifs de la base au sommet de s’y impliquer et redoubler d’efforts pour que la propriété devient une réalité dans la ville de Bujumbura.

Pour les plaintes des commerçants du marché de Kinama qui disent que leurs marchandises sont volés pendant la nuit alors que les sociétés de gardiennage sont là, le maire de la ville a demandé au président du marché et le commissaire du marché et le comité du marché à s’asseoir ensemble pour chercher une autre société de gardiennage plus compétente et annuler le contrat de la société de gardiennage qui est en activité .