• mer. Juil 17th, 2024

Le premier ministre reçoit en audience l’ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi et la représentante de l’OIM au Burundi

ByAdministrateur

Nov 16, 2022

BUJUMBURA, 14 nov (ABP) – Le premier ministre burundais, Gervais Ndirakobuca a reçu en audience successivement l’ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi, Alain Van Gucht et la cheffe  de mission  de l’Organisation Internationale pour les Migrations au Burundi (OIM), Mme  Vijaya Souri le lundi 14 novembre  2022 à Ntare house.

A la sortie de l’audience, l’ambassadeur  Alain Van Gucht a indiqué qu’il était venu tout d’abord pour féliciter le premier  ministre pour ses nouvelles fonctions et ensuite mener des discussions en rapport avec les domaines de coopération entre leurs deux pays. Il a précisé  qu’ils vont améliorer le domaine de coopération au développement surtout dans les secteurs de la santé, de l’agriculture et de l’éducation.  Comme les  projets entrepris dans ces secteurs  prennent fin avec l’année 2023, Alain Van Gucht a signalé qu’ils vont étudier comment pérenniser ces projets à partir de 2024. Il est à signaler que ces projets durent cinq ans.

Le 1er ministre recoit en audience la cheffe de délégation de l’OIM

 

Les deux hautes autorités ont  également fait un tour d’horizon sur ce qui peut être fait dans le secteur privé.

Le porte-parole  du 1er ministre,  Moïse Nkurunziza  a indiqué que le premier ministre burundais a exprimé ses remerciements au Royaume de Belgique au nom de la population burundaise pour  sa contribution pour  le retrait des sanctions prises contre le Burundi depuis 2015.  A propos de l’inquiétude de l’ambassadeur Alain Van Gucht que des sanctions pourront être prises contre les burundais qui rentrent de la Serbie comme l’avait annoncé le porte-parole du ministère en charge de  l’Intérieur, le premier  ministre Ndirakobuca l’a tranquillisé et par cette même occasion a tranquillisé ces burundais, qu’aucune sanction ne sera prise contre eux, car, ils n’ont violé aucune loi. Le Burundi et la Serbie  ont  par ailleurs signé un contrat permettant d’entrer et de sortir sans visa entre les deux pays.

A sa sortie de l’audience, la cheffe  de mission de  l’OIM au Burundi a indiqué qu’elle a profité de cette audience pour féliciter le premier  ministre Gervais Ndirakobuca pour sa nomination au poste de premier  ministre et ensuite pour pouvoir entrer en détails sur certains dossiers  liés à la mobilité et à la migration qui concernent le Burundi.

Les échanges ont en grande partie porté  sur  l’emploi des jeunes, la question de la traite et trafic des êtres humains,  le  soutien à la réintégration des refugiés à leur retour, l’assistance des déplacés internes impactés par  les catastrophes naturelles  et tous les autres  sujets prioritaires liés à la mobilité des personnes et à la migration.

Elle a signalé que les échanges étaient fructueux  avec de bonnes pistes de collaboration que l’OIM soutiendra dans les mois à venir.