• dim. Juin 16th, 2024

Remise de prix à deux personnes pour leur contribution à la paix à travers la promotion de la culture

ByAdministrateur

Nov 29, 2022

BUJUMBURA, 28 nov (ABP) – La Fondation FEMIDEJABAT (FOFE), dans le cadre de son programme « Tubashimire Bakiriho », a organisé vendredi le 25 novembre 2022, les cérémonies de remise de trophées pour les 3ème et 4ème éditions (2021 et 2022), à deux personnes qui se sont démarquées par leur engagement, dans la promotion de la paix à travers la promotion de la culture burundaise.

Il s’agit de Mme Liberate Nicayenzi, un parlementaire qui a reçu le trophée  pour l’année 2021 et M. Obed Dunia, promoteur du groupe culturel « Komezakaranga », qui a récu le trophée pour l’année 2022. Tous les deux ont également bénéficié d’une enveloppe de 1.000.000 de Fbu.

Le représentant légal de la FOFE, M. Minani Félicien Nsengiyumva a signifié que « Tubashimire Bakiriho » exprime la reconnaissance des personnes exceptionnelles au cours de leur vie et non de façon posthume comme il est de coutume. Pour lui, cela donne plus de courage à la personne primée pour s’investir encore plus d’avantage et constitue un exemple à suivre pour la communauté.

                                                                                    Vue partielle des participants

M. Minani a indiqué que ces personnes ne sont pas choisies au hasard. Trois critères sont mis en avant, a-t-il dit. Il s’agit de : la contribution dans la promotion de la culture burundaise, l’incitation de la communauté à l’esprit patriotique et la contribution dans la consolidation de la paix.

Dans son mot de circonstance, le Directeur en charge de la Culture au Ministère des Affaires de la Communauté Est Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Sylvestre Sindayihebura, a exprimé sa gratitude à la FOFE. Il a indiqué que cette activité de remise des trophées s’inscrit dans la droite ligne des objectifs de ce Ministère pour la promotion de la paix à travers la mise en avant de la culture Burundaise.

Que ce soit M. Minani ou M. Sindayihebura, les deux ont appelé la population burundaise à faire de même, c’est-à-dire exprimer la reconnaissance d’une personne exceptionnelle de son vivant, car c’est un geste louable pour lui et pour toute la société.

A côté de la remise de ces trophées, la FOFE a remis des certificats de mérite et une enveloppe à M. Gervais Ndikumana, représentant de la FOFE en Mairie de Bujumbura, Mme Liliane Gahungu et M. Jean Claude Nzotungwanayo représentant de la FOFE au Canada, pour leur dévouement à la cause de la fondation. Au niveau international, la FOFE a exprimé sa reconnaissance aux représentants de la fondation : Goreth Ndayizaniye au Djibouti, Jackson Ndayubahe et Anastasie Ngendakumana aux Etats-Unis, Clémence Butoyi au Royaume-Uni, Emile Nimubona en Norvège et Cyriaque Bigirimana en Italie.

Le trophée de la 1ère édition (2019) avait été discerné au chanteur et compositeur Mathias Icoyigombeye auteur de la chanson « Ba sogokuru kera baraturwanira » ; le trophée de la 2ème édition était revenu aux chanteurs et compositeurs Sylvestre Ciza auteur de la chanson « Burundi Mutima wa Afrika » et Joseph Torobeka auteur de la chanson « Bigoro wangororokeye ».