• ven. Juin 21st, 2024

Le premier ministre reçoit en audience le responsable pays de la BAD au Burundi et l’ambassadeur de l’Italie au Burundi

ByAdministrateur

Déc 6, 2022

BUJUMBURA, 5 déc (ABP) – Le chef du gouvernement, M. Gervais Ndirakobica a reçu en audience samedi le 3 décembre 2022 le responsable pays de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Pascal Yembiline.

A la sortie de l’audience, ce dernier a fait savoir qu’il était venu lui faire part de l’état d’avancement des programmes que cette banque exécute actuellement au Burundi. Il a indiqué qu’ils aient échangés à propos des projets de mise en place des infrastructures de base. Il s’agit de la construction du tronçon Bugarama-Rumonge, de la construction du chemin de fer qui va relier le Burundi, la Tanzanie et la RDC ainsi que la réhabilitation du port. M. Yembiline a ajouté qu’à côté de ces infrastructures, la BAD appuie dans les domaines de la production de l’énergie électrique et la formation professionnelle.

                                                                    Le 1er Ministre réçoit l’ambassadeur d’Italie au Burundi

Il a par ailleurs fait remarquer, qu’à côté de ses domaines de prédilection, la BAD va appuyer d’autres secteurs d’activités durant les trois prochaines années.  A ce propos,  la BAD en collaboration avec la BANCOBU, va se porter garant des hommes d’affaires burundais qui voudront importer des engins pour booster le domaine agricole. La banque va aussi appuyer dans la disponibilisation des engrais agricoles.

M. Yembiline a remercié le gouvernement du Burundi pour le soutien qu’il accorde à la BAD. Cela à travers, les différentes initiatives qui sont soumises à l’approbation du représentant du Burundi au Conseil d’administration de la BAD. Il n’a pas manqué de salué l’appui du gouvernement aux missions et travaux de la BAD au Burundi.

Le premier ministre a également  reçu, M. Massimiliano Mazzanti,  ambassadeur de l’Italie au Burundi dont le siège se trouve à Kampala en Ouganda. M. Mazzanti a indiqué qu’il a eu l’occasion de féliciter le premier ministre, en saluant la contribution du Burundi pour la stabilité régionale et les efforts de médiation pour résoudre les conflits en RDC, des efforts qu’il a jugés très importants au moment où le Burundi assure actuellement la présidence de l’EAC. M. Mazzanti a relevé que le rôle du Burundi est de plus en plus croissant pour la stabilité et le développement économique dans la région. Il a aussi indiqué que les échanges ont concerné la coopération bilatérale entre les deux pays. Sur ce, il a indiqué que l’Italie soutient l’agriculture par l’expansion de la culture de tomate, dans l’objectif de satisfaire la consommation interne et transformer cette culture pour l’exportation.

Dans le domaine d’élevage, il a indiqué sa contribution dans la production de la viande de porc. Dans le domaine médical, il a informé qu’une délégation de cardiologues italiens est sur place pour amorcer la formation des médecins burundais dans ce domaine. Une formation qui va être dispensée au Soudan. Toujours dans le domaine médical, M. Mazzanti a ajouté que l’Italie compte appuyer les secteurs de la santé publique et mentale.