• mer. Mai 22nd, 2024

Le chef de cabinet du gouverneur rend visite à un agri-éleveur modèle.

ByAdministrateur

Déc 6, 2022

BURURI, 3 déc (ABP)- La population commence à comprendre la nécessité de cultiver non pas pour la subsistance, mais pour le marché. C’est le cas de cet agri-éleveur du nom de Bonaventure Nduwayezu qui a été visité vendredi 2 décembre 2022 par le chef de cabinet du gouverneur de la province de Bururi, Juvent Ndayikeza.

Bonaventure Nduwayezu vivant au Canada vient de passer deux ans à exploiter sa propriété foncière de six hectares. Il a cultivé une variété de plantes dont le maïs, le haricot, le riz, les légumes.  Son objectif, a-t-il dit, est de faire face à la famine, embaucher les chômeurs et lutter contre la malnutrition des enfants et femmes des environs du projet.

IL a déjà engagé 17 employés temporaires qui sont rémunérés une fois les deux semaines et six autres à temps plein. Juste à côté des plantations, se trouve la clinique médicale de Kigutu qui a un staff de 600employés,  deux écoles à régime d’internat, tout ce monde se ravitaille des produits récoltés dans ses champs.

Toutefois, il a noté des contraintes liées au manque des fertilisants chimiques, des insectes qui menacent les jeunes plantes. A côté de l’agriculture intensive, il s’occupe de l’activité pastorale du gros bétail et des porcs.

Le chef de cabinet du gouverneur, Juvent Ndayikeza, a  salué les efforts et le bon modèle de ce Burundais et il invite les autres à lui emboîter le pas. Il a demandé à ce producteur à rentabiliser les eaux pluviales en cette saison des pluies pour les utiliser pendant la saison sèche pour  irriguer les légumes. Il l’a appelé également à planter des cultures fourragères sur les courbes de niveaux qui serviront aux fourrages du bétail et ainsi améliorer la production agricole et laitière.