• mer. Juin 12th, 2024

Adoption à l’unanimité de la loi organique portant délimitation des provinces, des communes, des zones, des collines/quartiers de la République du Burundi

ByAdministrateur

Déc 19, 2022

BUJUMBURA, 16 déc (ABP) – L’Assemblée nationale s’est réunie jeudi le 15 décembre 2022, en séance plénière, pour analyser et adopter la loi organique portant détermination et délimitation des provinces, des communes, des zones, des collines/quartiers de la République du Burundi. était l’invité du jour, pour fournir des éclaircissements sur les inquiétudes des députés.

Dans son exposé de motif, M. Niteretse a rappelé que le Burundi compte actuellement 18 provinces, 119 communes, 339 zones, 2910 collines ou quartiers sur une superficie 27834 km2. S’agissant des critères du nouveau redécoupage, le ministre Niteretse a indiqué la proximité géographique et réalités sociologiques, la délimitation en tenant compte des spécificités et des potentialités des structures  déconcentrées et décentralisées, la détermination du nombre des communes en tenant compte de la viabilité économique et financière des communes  ainsi que  le regroupage des zones et des collines en fonction de la taille de ces structures, des barrières naturelles et du nombre d’habitants.

Selon le nouveau redécoupage-regroupage administratif, a précisé le ministre de l’Intérieur, la République du Burundi va compter 5 provinces, 42 communes, 447 zones et 3036  collines ou quartiers. Il a souligné que les provinces et les communes ont diminué passant  de 18 à 5, pour les provinces  et  de 119  à 42, pour les communes. Les zones et les collines ont sensiblement augmenté, passant de 339 à 447, pour les zones et 2910 à 3036, pour les collines ou quartiers.

Il a par ailleurs expliqué que la nouvelle province de Bujumbura est constituée par 11 communes à savoir Bubanza, Bukinanyana, Cibitoke, Mpanda, lsare, Mugina, Mugongomanga, Muha, Muhuta, Mukaza et Ntahangwa. La province Gitega est constituée  par 9 communes notamment Bugendana, Gitega, Gishubi, Karusi, Muramvya, Mwaro, Nyabihanga, Kiganda et Shombo. Il a signalé que la province Buhumuza est constituée par 7 communes comme Butaganzwa, Butihinda, Gisagara, Gisuru, Muyinga, Ruyigi et Cankuzo. La province Butanyerera est constituée par 8 communes. Il s’agit des communes Busoni, Gatara, Kayanza, Kiremba, Kirundo, Muhanga, Ngozi et Tangara. Pour la province Burunga, elle est constituée par les anciennes provinces de Bururi, Makamba, Rutana et Rumonge.

Les députés ont voulu savoir les critères objectifs à l’origine de ces noms de provinces. Sur ce ; le ministre Niteretse a signalé que le choix des noms des provinces a été motivé soit par un nom connu par son passé historique, soit par sa spécificité culturelle, sauf pour les noms des provinces Gitega et Bujumbura, retenues par la constitution du Burundi, respectivement comme capitale politique et économique. Ce sont aussi des noms fédérateurs qui véhiculent l’identité d’un Burundi uni, a-t-il expliqué. De plus, a-t-il signifié, les critères prises en compte pour la délimitation du territoire sont entre autres la viabilité financière, la situation géographique dans le but de garder ensemble la population ayant la même culture ainsi que la proximité des services publiques à la population et la localisation directe.

Vue partielle des députés