• jeu. Juil 25th, 2024

Célébration du centenaire de l’hôpital régional de Gitega

ByAdministrateur

Déc 20, 2022

GITEGA, 12 déc (ABP) – Le vice-président de la République du Burundi, M. Prosper Bazombanza, a rehaussé de sa présence, vendredi le 8 décembre 2022, les cérémonies marquant la célébration du centenaire de l’hôpital régional de Gitega (centre du pays). Les festivités ont vu la participation de plusieurs personnalités dont la ministre ayant la santé publique dans ses attributions, Dr Sylvie Nzeyimana, le gouverneur de la province de Gitega, M. Venant Manirambona, le représentant de l’OMS, des hauts cadres du ministère précité, des partenaires techniques et financiers du même ministère, du personnel de l’hôpital de Gitega et d’une population du centre urbain de Gitega et ses parages.

                                                          L’équipe médicale chinaoise prestant à l’hôpital Gitega

Dans son allocution de circonstance, M. Bazombanza, a félicité le personnel de cet hôpital ayant presté ou prestant sur cet hôpital pour son rôle dans l’administration des soins aux patients.

Particulièrement au directoire de cette structure hospitalière, M. Bazombanza l’a félicité pour la bonne gouvernance dans la gestion de cet hôpital. Ce mode de gouvernance a conduit à la contribution substantielle dans les travaux de rénovation et d’extension de celui-ci, a-t-il ajouté. M. Bazombanza l’a encouragé d’aller vers l’avant tout comme le personnel, qui ne ménage rien dans l’accomplissement de ses tâches.

Par ailleurs, le vice-président de la République du Burundi a aussi exprimé ses vifs remerciements à l’endroit de l’OMS, pour une dotation d’un équipement médical, d’une valeur de 52.000 dollars, offerte, le même jour à cet hôpital, qui était constituée d’une table d’opération chirurgicale, d’un appareil d’anesthésie et des paires de sabots pour le personnel du bloc opératoire.

Au personnel soignant, il a demandé d’user de l’empathie dans l’accueil des patients, arguant que ce comportement contribue  dans le rétablissement du malade.

Quant à la population, il l’a sensibilisée sur la planification familiale, l’hygiène, les méfaits de la consommation des boissons hautement alcoolisées et prohibées ainsi que sur l’utilisation des moustiquaires imprégnés d’insecticide à  longue durée d’action, pour se prévenir du paludisme.

Auparavant, d’autres orateurs avaient pris la parole. La ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA a livré l’historique de l’hôpital et a présenté une dizaine de personnes qui se sont démarquées le plus dans l’avancement de cet hôpital. A ces dernières, y compris le gouverneur de province et l’administrateur communal de Gitega, le vice-président de la République a décerné des certificats de mérite.

A son tour le représentant de l’OMS a parlé de la franche collaboration qui existe entre cette organisation onusienne et le gouvernement burundais, tout en promettant que cette dernière restera aux côtés du Burundi dans l’amélioration et la promotion de santé de son peuple.