• dim. Juil 21st, 2024

Flambée des prix des denrées alimentaires sur les marchés

ByAdministrateur

Déc 21, 2022

BUJUMBURA, 20 déc (ABP) – Les prix de certaines denrées alimentaires de première nécessité notamment le riz, le haricot, la farine et les graines de maïs affichent une hausse de prix sur le marché depuis ces derniers mois, dans la capitale économique Bujumbura. a constaté l’ABP

Au marché de Bujumbura city market communément appelé « chez Sion », les prix ont sensiblement augmenté jusqu’à passer du simple au double. C’est le même constat au marché de jabe.

Le riz de première qualité qui était à 4500 fbu par kg coûte actuellement 4800fbu, celui de  seconde qualité est à 4300fbu alors que dans le mois passés était à 4000 fbu et celui de la troisième a passé de 3500 fbu à 4000fbu. Le prix des haricots appelé jaune qui était à 2800fbu est à 3000fbu par kg ; celui de Kinure est à 2600f alors que dans le mois passé il était à 2400fbu,  le haricot appelé Kirundo passe de 1800fbu à 2100fbu. Le prix de graines de maïs est passé de 1900fbu à 2000 fbu. La farine de maïs communément appelée « Kawunga » est passé de 2800 fbu à 3000 bu, celle du manioc appelée « ikivunde » qui était à 1900fbu est à 2000 fbu.

Les vendeurs de ces denrées alimentaires expliquent cette hausse de prix par le changement climatique. Ils considèrent que le retard de la saison pluvieuse a entraîné une baisse de production.

Les consommateurs quant à eux se lamentent qu’il leur est difficile de joindre les deux bouts du mois avec ces prix exorbitant sur le marché. Ils ont révélé à l’ABP qu’ils éprouvent dans les difficultés pour nourrir leur famille.

Que ce soit les consommateurs et les vendeurs, ils convergent sur le fait que les grands commerçants importent davantage les denrées alimentaires en attendant que la production nationale se relève.