• lun. Juil 15th, 2024

Les universités du Burundi respectent partiellement les normes et directives régionales de la faculté de Médecine

ByAdministrateur

Déc 27, 2022

BUJUMBURA, 26 dec (ABP) – Lors du Conseil des ministres du 21 décembre 2022, une Note sur l’inspection des Facultés de Médecine du Burundi par la Communauté de l’Afrique de l’Est était parmi les points à l’ordre du jour de ce Conseil, selon le communiqué du secrétariat général de l’Etat.

En effet, il a été précisé que la 3ème inspection conjointe des Facultés de Médecine et des hôpitaux universitaires de la République du Burundi a été réalisée par une équipe conjointe d’experts techniques des Conseils nationaux de l’Ordre des Médecins des États partenaires de l’EAC du 2 au 3 novembre 2022. Une telle inspection conjointe avait déjà été effectuée en République d’Ouganda, en République du Kenya, en République Unie de Tanzanie et en République du Rwanda. Cette activité a été organisée conformément à une directive de la 19ème réunion ordinaire du Conseil sectoriel des Ministres des Etats membres de l’EAC ayant la Santé dans leurs attributions, d’après le communiqué.

L’exercice d’inspection vise à établir la conformité des universités aux normes et directives régissant les écoles de médecine et médecine dentaire de la Communauté de l’Afrique de l’Est, en vue d’améliorer les services et de promouvoir l’harmonisation de l’enseignement et de la formation universitaire dans la région. De plus, l’inspection visait à vérifier l’état de mise en exécution des recommandations de la 2ème inspection conjointe.

Les inspecteurs ont utilisé un outil d’évaluation préétabli et signé conjointement par les Etats membres de l’EAC et qui comprend notamment les principaux domaines d’évaluation. Il s’agit de la gouvernance et la gestion, les programmes académiques, les infrastructures et équipements, les ressources humaines, la vie estudiantine, le suivi et l’évaluation des programmes, la recherche et l’innovation.

Selon les critères d’appréciation, une note inférieure à 50% signifie qu’il n’y a pas conformité aux normes et la recommandation est la fermeture de la Faculté.  Une note située entre 50% et 80% signifie qu’il y a conformité partielle aux normes et la recommandation est une réinspection dans trois à six mois.  Une note située entre 80% et 100% signifie qu’il y a conformité aux normes minimales et la recommandation est de poursuivre l’amélioration et le maintien des normes.

Comme résultats aux trois Universités du Burundi inspectées, l’Université Espoir d’Afrique a obtenu 62,5%, l’Université du Burundi a obtenu 58 % et l’Université de Ngozi a obtenu 50,5 %.  Le constat est que ces Universités ont partiellement respecté les normes et directives régionales pour l’inspection et la reconnaissance des Facultés de Médecine et des hôpitaux universitaires dans les États partenaires de l’EAC. Elles seront réévaluées dans 6 mois aux frais de ces Universités.