• jeu. Juil 25th, 2024

Réunion d’évaluation et la préparation de la saison culturale B

ByAdministrateur

Jan 5, 2023

KARUSI, 4 jan (ABP) – Le directeur du bureau provincial de l’environnement de l’agriculture et de l’élevage (BPEAE), M. Jean Séverin Sinzobatohana, en présence du gouverneur de la province Karusi, Mme Dévote Nizigiyimana, a tenu le mardi 3 janvier 2023, une assemblée générale de tout le personnel du BPEAE, dans le but de l’auto-évaluation et de la projection de l’année culturale B.

Le directeur du BPEAE estime bien réussi la saison C de l’année culturale écoulée, malgré les mauvaises conditions climatiques. En effet, les engrais chimiques FOMI, les semences sélectionnées de maïs et des légumes de plusieurs sortes ont été disponibles à temps dit-il. La politique de mise en commun des parcelles pour une culture commune et la semi collective a été comprise et exécutée, a-t-il annoncé.

Néanmoins, le riz de marais de la saison C a manqué cruellement d’eau d’un côté et a été inondé à la floraison de l’autre côté, selon le directeur Sinzobatohana.

La saison culturale A, a commencé tardivement suite au retard des premières pluies, raison pour laquelle les agriculteurs sont appelés à penser au mixage des cultures de la saison A et de la saison B. Toutefois, les champs de la saison sont agréables à voir sur les collines, a-t-il fait remarquer, même si les engrais chimiques FOMI Totahaza sont encore recherchés.

En rapport avec la préparation de la saison B, le slogan est de coutume. Le labour commence avec ce mois de janvier. Le paiement des avances FOMI commence le mercredi le 4 janvier courant et l’utilisation de la fumure organique est recommandée. Il est de rappel de toujours penser aux cultures dites de soudure qui résistent aux changements climatiques.

Le gouverneur Nizigiyimana a, quant à elle, félicité le personnel du secteur agricole pour leur résultat. Elle a encouragé les mieux notés et a promis son ferme soutien à ceux qui sont en arrière. Elle a rappelé qu’on est encore dans la période de plantation des arbres forestiers, agro forestiers et fruitiers, insistant sur l’importance de la protection de l’environnement.

Dans le secteur de l’élevage, le gouverneur de Karusi est revenu sur le respect des mesures de stabulation permanente