• mer. Juin 12th, 2024

Visite des ministres de la Défense nationale et des Anciens combattants et de la Communication et des Technologies de l’Information et des Medias

ByAdministrateur

Jan 19, 2023

RUTANA, 18 jan (ABP) – Le ministre la défense nationale et des anciens combattants ayant la  M. Alain Tribert Mutabazi, et celle de  la communication et des technologies de l’information et des medias, Mme Léocadie Ndacayisaba, ont effectué une visite en province Rutana, où ils ont pu écouter les préoccupations de la population.

Le ministre Mutabazi a fait savoir que cette rencontre s’inscrit dans la poursuite des descentes qui ont été organisées par les membres du gouvernement Burundais, en vue de rencontrer les gens au travail, et s’enquérir des préoccupations de la population dans différents secteurs de la vie du pays.

Après avoir expliqué à la population, le fonctionnement des services que dispose chacun des deux ministères représentés, les ministres Mutabazi et Ndacayisaba ont accueilli les doléances de la population, où ils ont pu donner des orientations pour la résolution des problèmes qui leurs ont été présentés.

Sur la question concernant le service que l’agence de régulation et de contrôle des télécommunications au Burundi (ARCT) rend au public en ce qui concerne la recherche des appareils téléphoniques volés ou perdus, la ministre Ndacayisaba  a indiqué que l’ARCT va bientôt  décentraliser ce service dans les autres provinces du pays, dont Gitega dans les plus brefs délais..

Partant du fait que des cas de vols sur téléphone portable qui se remarquent dans differentes provinces, la ministre ayant les TIC dans ces attributions a conseillé la population d’être vigilante quand ils effectuent des transferts d’argent.

Quant au ministre Mutabazi, il a appelé les anciens combattants ayant des différentes questions  en rapport avec leurs droits, de consulter les organes compétents, et qu’ils auront des réponses. Il a appelé la population cherche différents services de respecter la hiérarchie et consulter les administrateurs de leurs communes et le gouverneur avant d’appeler  sur les numéros de téléphones des ministres.

Notons que la population en général et les anciens combattants en particulier ont été appelés à adhérer dans des coopératives, afin de pouvoir travailler pour leur développement et celui du pays