• ven. Mai 24th, 2024

Visite du ministre de l’éducation nationale en province Karusi

ByAdministrateur

Jan 27, 2023

KARUSI, 26 jan (ABP) – L’ouverture de l’école multisectorielle de Rusi en commune Shombo, se doter d’une université publique ou au moins une des facultés universitaires résoudraient le problème de déperdition scolaire après les humanités générales et techniques qui mine le secteur de l’éducation dans la province Karusi, ce sont la certaines des questions  soulevées par les participants à la réunion du ministre de l’éducation et de la recherche scientifique, François Habyarimana avec le personnel enseignant, le cabinet du gouverneur et les administrateurs communaux, et la population ce mercredi le 25 janvier 2023.

La province de Karusi s’est construite assez d’écoles fondamentales et poste fondamentales 255 écoles au total, selon le gouverneur, Mme Dévote Nizigiyimana. Elle enregistre 153.537 élèves et 2831 enseignants et partage les mêmes problèmes que les autres provinces scolaires, a-t-elle signalé.

Par ailleurs, la province se classe première au niveau du concours national et de l’examen d’Etat à plusieurs reprises, s’est félicitée, Mme Nizigiyimana. Toutefois, la province scolaire de Karusi connaît une déperdition grave après cette réussite, liée au manque de moyens financiers pour la prise en charge des lauréats ou candidats universitaires, a-t-elle ajouté. L’urgence se fait sentir d’ouvrir l’école multisectorielle de Rusi en commune Shombo et d’avoir une université publique, selon les participants.

Le ministre Havyarimana qui a félicité et encouragé les élèves et leurs enseignants pour les résultats très satisfaisants reçus durant plus de cinq ans successifs, et a promis l’ouverture de cette école multisectorielle de Rusi, aussitôt eu son cadre légal et ses équipements. Quant à la création d’une université, le ministre François Havyarimana a demandé la présentation des locaux de cours et d’hébergement, comme seule condition.

Dans son allocution, le ministre de l’éducation et de la recherche scientifique a présenté les grands problèmes de son ministère, les problèmes soulevés lors des états généraux de juin 2022. Il s’agit notamment de l’insuffisance des enseignants, des supports pédagogiques, des bancs pupitres et des subsides surtout dans les écoles à système d’internat.