• ven. Mai 24th, 2024

Descente conjointe des ministres de la communication et du commerce à Ruyigi

ByAdministrateur

Jan 30, 2023

RUYIGI, 27 jan (ABP) – Le ministre de la Communication des Technologies de l’Information et des Médias, Mme Léocadie Ndacayisaba et le ministre du Commerce, du Transport,  de l’Industrie et du tourisme, Mme Marie Chantal Nijimbere, ont effectué, dans l’après-midi de mercredi, 25 janvier 2023, une descente conjointe dans la province de Ruyigi. Ces deux autorités étaient en compagnies de tous les directeurs généraux et d’autres hauts cadres de leurs ministères respectifs.

Lors de son mot d’accueil, le gouverneur de la province Ruyigi Mme Emerencienne Tabu a   précisé que la population s’attèle convenablement aux travaux de développement dans la paix et la tranquillité. Cependant, ils se plaignent parfois aux problèmes de moyens de déplacement dans certains coins où des compagnies de transport en commun n’ont pas encore eu de bureau, des problèmes d’accès à l’électricité, un problème de compagnies de téléphonie mobile dont les affiliés ne parviennent pas à couvrir le réseaux, même dans les centres urbains.

                                                                                                                   vue partielle de la population de Ruyigi

Au cours des échanges, les commerçants et autres opérateurs économiques ont soulevé les principales préoccupations de la population notamment l’accès aux boissons de la BRARUDI et au ciment BUCECO, dont  leurs prix varient en fonction de la demande, le libre accès de la population aux marchés étrangers et le manque des devises.

Le ministre en charge de ce domaine a interpellé la population de toujours visé l’intérêt supérieur de la population et de mettre en avant les commerçants qui peuvent importer des marchandises pouvant servir à la plus grande partie de la population. Elle a désillusionné tous les commerçants aux maigres moyens financiers voulant faire la libre circulation des marchandises importés et leur a indiqué que ce domaine connait plusieurs sortes de spéculations s’il est mal contrôlé et régulé.

Elle a donc invité toute la population d’unir leurs forces au sein des coopératives pour renforcer leurs capitaux et pouvoir accéder à des marchés d’importations à grande envergure.

Dans le domaine des télécommunications, les problèmes soulevés sont liés au manque du signal radio des deux chaines de la RTNB dans certaines localités de la province, les sociétés ONATEL, ECONET et LUMITEL qui ne parviennent plus à couvrir toute la province et que le problème constitue handicap pour le développement de la province.

Pour le problème de la RTNB, son directeur général a fait connaitre que l’antenne du centre Birime connait actuellement un problème d’électricité, suite aux installations électriques solaires qui ont été récemment foudroyé et que le groupe électrogène installé sur place consomme 8 litres par heure, la RTNB n’a pas la capacité de l’alimenter pour être allumée pendant 24 heures et durant toute l’année. Ce même problème se manifeste chez les autres sociétés de télécommunication œuvrant sur place, en plus des problèmes liés à leur géolocalisation.

Les deux ministres ont encouragé la population de rester toujours optimiste et tranquillisé tout un chacun que leurs doléances sont notées et seront prises en considérations.