• dim. Mai 26th, 2024

Visite du ministre en charge du commerce et celui des finances

ByAdministrateur

Jan 30, 2023

KIRUNDO, 27 jan (ABP) – Le ministre des Finances, du Budget et de la Planification économique, M. Audace Niyonzima et le ministre du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme, Mme Marie Chantal Nijimbere, ont rencontré mardi le 24 janvier 2023, la population de Kirundo et les chefs de services pour échanger sur les préoccupations de la population.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Kirundo, M. Albert Hatungimana a indiqué que certains citoyens n’ont pas encore compris pourquoi l’OBR et les communes procèdent tous à la perception des taxes et impôts. Il a aussi évoqué le cas de licenciement des employés de la SOGESTAL Kirundo-Muyinga, sans avoir été mis dans leurs droits. Il a aussi signalé que l’OBR n’a pas son propre bureau en cette province et que le poste frontalier de Gasenyi-Nemba n’a pas de balance pour les véhicules transportant les marchandises. Il a en outre demandé au ministre en charge des finances de faciliter l’aménagement d’un grand marais de la commune Bugabira partagé par le Rwanda, en vue d’augmenter la production agricole.

En ce qui concerne le ministère en charge du commerce, le gouverneur Hatungimana a indiqué que la province Kirundo connait encore des défis au niveau de la commercialisation des produits de la BRARUDI et du ciment BUCECO, surtout les prix qui ne sont pas les mêmes dans tous les coins de la province. Il a aussi fait remarquer que la province a pris la mesure de protéger la production agricole en bloquant les vivres qu’on achemine vers d’autres provinces, sauf sur autorisation des autorités compétentes. Il n’a pas manqué d’évoquer la hausse des prix des vivres, tout en ajoutant que 4800 litres de boissons prohibées ont été déversées.

Le ministre Niyonzima a donné des éclaircissements à ces doléances, signalant que les modalités de travail au niveau de l’OBR ont été déjà définies, mais pas encore pour les communes. Il a promis que toutes les équivoques seront prochainement levées. Pour le cas des employés de la SOGESTAL, il a affirmé que le dossier est connu et qu’on est en train de mener des enquêtes pour trouver des solutions.

S’agissant du bureau provincial de l’OBR, M. Niyonzima a demandé à l’administration provinciale de trouver un terrain pour qu’on puisse ériger cette infrastructure. Il a, en outre, prodiguer des conseils à la population de cette localité qu’il faut travailler pour augmenter la production agricole en vue d’assurer le bien-être de leurs ménages.

Pour les préoccupations adressées au ministre en charge du commerce, Mme Nijimbere a  indiqué que les détaillants des produits BRARUDI n’ont pas le droit s’approvisionner dans les Mégas, et pour le cas de la commercialisation des produits de la BRARUDI et du ciment BUCECO, elle a demandé aux commerçants de respecter les prix et les mesures prises par les autorités compétentes. Pour le cas de ceux qui prennent un long  trajet pour s’approvisionner et qui demandent la hausse des prix sur le détail, le ministre Nijimbere a dit qu’on va statuer sur ce cas et trouver des solutions