• mar. Juin 25th, 2024

Le premier ministre s’entretient avec des cadres et agents administratifs de la ville de Bujumbura

ByAdministrateur

Jan 30, 2023

BUJUMBURA,  27 jan (ABP) – Le premier ministre Gervais Ndirakobuca a présidé le jeudi 26 janvier 2023 une réunion à l’endroit des cadres et agents administratifs, dans le but d’interpeller les administrateurs à changer de comportements et de bien servir le pays, a-t-on appris sur place. Selon lui, l’objectif de cette réunion  était de s’auto-évaluer et voir ensemble le pas déjà franchi dans la résolution pacifique des conflits étant donné qu’aujourd’hui il n’y a pas de conflits ethniques. Il a ajouté que pour avoir un pays de lait et du miel, il faut travailler dure, combattre la paresse, être unis et voir un avenir meilleur. A cet effet, le premier ministre Gervais Ndirakobuca a invité les administrateurs à accomplir leurs rôles tout en privilégiant les intérêts de la nation.

Il a en outre donné des conseils à l’égard de certaines personnes qui passent leur temps dans les ligalas au centre-ville. Le premier ministre a alors invité ces derniers d’abandonner ce mauvais comportement mais de contribuer au développement du pays.

Concernant les taxes liés au stationnement des véhicules, le premier ministre Ndirakobuca a ainsi demandé aux responsables de la Mairie de Bujumbura de revoir l’organisation de ces taxes, en soulignant que ces frais de stationnement devraient être versés dans la commune de provenance et en signalant que le licenciement est prévue pour ceux qui s’exposent aux détournements des quittances.  Quant aux questions soulevées par les participants, elles étaient principalement liées à la justice et à des cas qui ne sont pas encore exécutés. Le premier ministre les a conseillés de plaider auprès du ministère en charge de la justice. Pour la population de la commune Mukaza qui se lamente de la mauvaise gouvernance de la part de leurs administrateurs et la mésentente entre le conseil communal et l’administration dans cette même commune, le premier ministre Gervais Ndirakobuca a demandé au ministre concerné et au Maire de la ville de s’approprier la question et de vérifier la situation liée à la gouvernance dans cette commune.

Concernant le chef de quartier Mutanga sud, le premier ministre a donné l’ordre de l’expulser et de le remplacer immédiatement suite à la pratique de la polygamie.

Pour les administrateurs et cadres des partis politiques qui s’impliquent dans la gestion des coopératives, le ministre Ndirakobuca les a demandés de se retirer sinon des mesures seront prises.