• jeu. Juin 13th, 2024

Lancement officiel des activités de la semaine dédiée à l’unité nationale

ByAdministrateur

Fév 9, 2023

BUJUMBURA, 2 fév (ABP) – Le vice-président de la République du Burundi, Prosper Bazombanza a procédé mercredi 1ier  février 2023, à l’ouverture solennelle des activités marquant la semaine dédiée à l’unité nationale organisée par le conseil national pour l’unité Nationale et la Réconciliation (CNUNR) sous le thème :  » Notre unité c’est le socle de la paix, moteur du développement ». Les cérémonies d’ouverture de la semaine dédiée à l’unité nationale ont connu la participation de l’ancien président de la République du Burundi, Sylvestre Ntibantunganya, les parlementaires, les représentants de la société civile, les représentants des corps diplomatiques et consulaires accrédités à Bujumbura, les cadres des différents ministères et autres.

A cette occasion, le vice-président de la République du Burundi a rappelé qu’avant la colonisation, les burundais vivaient en paix, dans l’unité, sans conflits liés aux ethnies, aux régions  et autres. Selon lui, les burundais d’avant la colonisation s’entraidaient mutuellement, sans jalousie, haine et hypocrisie et  travaillaient en commun dans les clans, les Bajiji, Ababanda, Abashubi, Abenengwe …

Avec l’arrivée des colonisateurs, les divisions ont commencé avec les conflits qui ont occasionné plusieurs morts 1965, 1969,1972 ,1988 et autres. En 1991, après ces événements tragiques, les burundais se sont mis ensemble pour faire la charte de l’unité nationale. Il a précisé que la semaine dédiée à l’unité nationale organisée pour la première fois, est une occasion de s’auto évaluer, évaluer ce qui a freiné la bonne mise en application de la charte de l’unité nationale, corriger les défis, se rappeler de son contenu surtout pour les nouvelles générations. Il a profité de cette occasion pour demander aux leaders de servir de modèle dans le renforcement de l’unité nationale à travers le vrai amour, le travail en commun, le partage des dividendes, tout en évitant l’hypocrisie, la jalousie, la haine, les divisions de toutes sortes. Il a invité les Burundais à garder l’unité dans leur diversité pour que tous les citoyens  aient les mêmes droits et avantages.

Il a lancé un appel aux leaders à inciter les citoyens burundais à contribuer à travers les travaux communautaires et financièrement, dans la construction des infrastructures publiques dont les routes, les écoles, les hôpitaux, les stades, le palais présidentiel de Gitega, et autres, expliquant que ces infrastructures seront avantageuses pour toute la population burundaise.  Il a signalé que la semaine dédiée à l’unité nationale sera célébrée chaque année.

Le vice-président du CNUNR, Seth Nkeshimana, a quant à lui salué le pas déjà franchi par les burundais en matière de la mise en application de la charte de l’unité nationale. Il a expliqué que les burundais ont compris l’avantage de vivre ensemble tout en abandonnant les anciennes pratiques dont les divisions ethniques, régionales et autres.

Malgré cela, il a signalé que les défis ne manquent pas, parce qu’on n’a pas encore arrivé à la mise en œuvre pleine de la charte de l’unité nationale. Il a indiqué qu’au cours de cette semaine, beaucoup d’activités seront organisées pour sensibiliser les Burundais  sur ce que c’est l’unité nationale, l’état des lieux et ses avantages.

Apôtre Isidore Mbayahaga, se basant sur la parole de Dieu dans les actes des apôtres chap 4,verset 42, la deuxième lettre de Saint Paul aux Corinthiens chap 13,verset 14, le livre de Jacob chap 3,verset 13, a enseigné  que l’unité devrait se caractériser par l’amour authentique, l’humilité, la paix, le partage, la demande et l’octroi du pardon. Il a demandé au gouvernement du Burundi à changer la fondation de la charte de l’unité nationale,  expliquant que certains défis entre autres l’hypocrisie se manifestent  encore. Il est à signaler que le 5 février de cette année, le Burundi célébrera le 32ème anniversaire de la charte de l’unité nationale