• ven. Juin 21st, 2024

CODAPAM, une coopérative qui veut transformer le monde rural en commune Marangara

ByAdministrateur

Mar 6, 2023

NGOZI, 1er  mars (ABP) – Dans le marais de Buyongwe sur la colline Higiro de la commune Marangara, un vaste champ rizicole attire l’attention des passants. C’est sa verdure qui frappe à première vue. Au total un champ d’environ 13 hectares morcelé en parcelles comme  c’est d’usage dans la pratique rizicole. Son propriétaire, une coopérative des ressortissants de Marangara dénommée CODAPAM ou Coopérative de Développement agro-pastorale Marangara, dirigée par Antoine Ndagijimana, un natif de Marangara, résident à Bujumbura. Une coopérative née de l’idée des natifs vivant ailleurs qu’à Marangara,  visant à inculquer les valeurs et pratiques de développement et transformer le monde rural, selon le slogan du Chef de l’Etat, afin que chaque bouche ait à manger et chaque poche de l’argent. Selon le colonel de Police Salvator Masabo, président du collectif des natifs de Marangara, ce champ constitue un champ modèle paysan. Dans les prévisions, il pourra produire 60 tonnes cette saison.  Il devra servir de modèle pour les bonnes pratiques agricoles. Il a  par ailleurs beaucoup contribué pour les revenus des ménages car, son implantation a utilisé trois cent ouvriers par jour. Ces derniers devraient être payés chaque semaine. Le champ a également eu pour effet de montrer que le marais de Buyongwe peut être cultivé contrairement aux idées préconçues selon lesquelles, les marais tourbeux ne peuvent pas être cultivés. Les paysans pourront de ce fait emprunter les parcelles du marais qui appartiennent à la société ONATOUR pour y cultiver tout le temps que le marais  est encore en jachère. Selon le colonel de police Masabo, la coopérative CODAPAM compte y implanter une Ecole d’ Agriculture et de l’Elevage et des unités de transformation Agro- alimentaire et des points d’écoulement des produits agricoles.