• dim. Mai 19th, 2024

Saisie des quantités de minerais jamais vue en province Kayanza et Muyinga

ByAdministrateur

Mar 7, 2023

KAYANZA, 6 mars (ABP) – Les forces de l’ordre, le parquet et l’administration provinciale à Kayanza (nord) ont saisi,  la nuit de vendredi 3 mars 2023, 1500 kg de minerais de type Wolframite extrait dans les provinces Kirundo et Muyinga, qui allaient être acheminés au Rwanda.

Selon le gouverneur de Kayanza, Remy Cishahayo,  ce minerais était transporté à bord d’un véhicule de type benne, et celui-ci  a été intercepté à la colline Manga de la commune Kabarore, faisant frontière avec le Rwanda. Deux personnes ont fait l’objet d’interpellation et leur dossier est en cours d’instruction.

Dans une interview  accordée à l’ABP samedi le 4 mars,  le gouverneur Cishahayo  appelle la population à en découdre avec ce genre d’acte qui porte atteinte à l’économie du pays lui accordée 2023. Il a indiqué que les autorités administratives, policières et judiciaires avaient reçu des informations selon lesquelles il y avait des objets qui prêtent à confusion transportés à bord d’un véhicule de type benne immatriculé BA7952, et ont travaillé sur ces informations de façon synergique.

Le gouverneur de Kayanza a estimé que les minerais saisis seraient en provenance des provinces Muyinga et Kirundo du fait que dans sa province on n’y extrait pas ce genre de minerais. Il s’est réjoui de la conjugaison d’effort dans la lutte contre la fraude bien qu’il y ait encore du pain sur la planche. Il a déploré que la fraude est aujourd’hui pratiquée par des burundais qui collaborent étroitement avec les rwandais moyennant des sommes colossales d’argent y compris des devises.

Il a encouragé tous ceux qui s’impliquent sans relâche dans la lutte contre cet acte qui est de nature à paralyser l’économie et les a invités à continuer sur la même lancée. La même autorité provinciale a également déploré le fait que le tribunal de grande instance de Kayanza les punit sévèrement mais,  qu’une fois transférés, à la prison centrale de Ngozi, ils sont acquittés par la cour d’appel de Ngozi. Pour ce faire, il a demandé à l’appareil judiciaire d’appliquer la loi et punir sévèrement les fraudeurs.

A noter que sur fond des informations fournies par les présumés fraudeurs appréhendés, le procureur de la république à Kayanza, M. Isaac Niyingabira, en collaboration avec son homologue de Muyinga et sur autorisation du procureur général près la cour d’appel de Ngozi,  ont effectué une fouille perquisition dans un ménage sis à la colline Kamaramagambo de la commune Butihinda en province Muyinga. Comme bilan, ils ont saisi 741 kilogrammes de wolframite ayant des tags de l’Office Burundais des Mines, 138 grammes d’or massif ainsi que 77, 5 kilogrammes de restes issus de différents types de minerais combinés.