• ven. Juil 19th, 2024

Campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du col de l’utérus à l’endroit des femmes séropositives

ByAdministrateur

Mar 8, 2023

BUJUMBURA, le 7 mars ( ABP) – Le ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida à travers le programme national de santé de la reproduction ( PNSR ) et le programme national de lutte contre le Sida ( PNLS / IST/HV ) en collaboration avec l’association nationale de soutien aux séropositifs et malades du Sida ( ANSS ) ont lancé officiellement la campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du col de l’utérus à l’endroit des femmes vivant avec le VIH /Sida ,qui aura lieu du 7 au 10 mars de cette année dans les provinces Bujumbura, Gitega, Kirundo, Rumonge, Makamba, Rutana sous financement de l’Initiative 5% et de Sidaction .

Le directeur du PNLS, Dr Ananie Ndacayisaba qui a représenté le ministre de la santé dans ces activités, a fait savoir que le dépistage précoce du cancer du col de l’utérus permet de repérer le plus tôt possible d’éventuelles lésions précancéreuses au niveau du col, de surveiller ou de soigner et prévenir l’apparition d’un cancer.

Il a aussi indiqué que l’objectif de ladite campagne est de démontrer l’importance d’un dépistage précoce pour la prévention des cancers du col par le traitement des lésions précancéreuses. Il n’a pas manqué de signaler que le cancer du col de l’utérus est un problème de santé publique que ce soit au niveau mondial qu’au Burundi.

Il a précisé qu’au Burundi, il n’y a pas d’études de prévalence nationale sur le cancer du col de l’utérus. Néanmoins, il existe des données indicatives de la situation à ce sujet, collectées à partir des formations sanitaires.

Selon le directeur du PNLS, en 2021, le cancer du col de l’utérus était considéré comme le premier cancer chez les femmes et pour la morbi -mortalité.

Il a aussi ajouté que 1581 femmes ont été diagnostiquées au cancer du col et 1126 cas de décès.  Ce professionnel de santé a fait savoir que les femmes séropositives sont six fois   exposées au cancer du col de l’utérus que les femmes qui n’ont pas le VIH.

En 2021, 45,7% des femmes VIH positives avaient le cancer du col de l’utérus contre 13,4% chez les VIH négatives.

Concernant les causes, il a fait savoir que les cancers du col de l’utérus sont provoqués par des virus de la famille des papillomavirus humains (HPV) qui se transmettent par voie sexuelle. Malgré cette situation, il a tranquillisé disant que le cancer du col de l’utérus est potentiellement évitable à travers la prévention primaire par la vaccination des filles de 9-14 ans contre le VPH, le dépistage et le traitement précoce des lésions précancéreuses.

Dr Sylvestre Bazikamwe qui est gynécologue – oncologue a fait savoir que les principaux signes du cancer sont les pertes vaginales malodorantes, saignements vaginaux anormaux en dehors des menstruations, saignements après les rapports sexuels, des signes cutanés au niveau des organes génitaux et autres. Il a invité en particulier les femmes vivant avec le VIH Sida, de faire le dépistage régulier du cancer du col de l’utérus parce qu’elles ont une faible immunité. Les femmes qui ont 30 ans et plus sont aussi appelées à se faire dépister du cancer du col de l’utérus pour se prévenir.

La directrice exécutive de l’ANSS, Mme Jeanne d’Arc Kabanga, a fait savoir qu’il a été constaté les femmes séropositives sont beaucoup attaquées par le cancer du col de l’utérus.  Elle a expliqué que ces dernières viennent consulter le médecin à un stade avancé avec peu de chances pour guérir.

À l’ANSS on a déjà enregistré 27 femmes vivant avec le VIH Sida qui ont le cancer du col de l’utérus à un stade avancé et qui sont sous traitement grâce aux bienfaiteurs arguant que le traitement coûte très cher.

L’organisation de cette campagne de dépistage permettra aux femmes séropositives de consulter le médecin à temps pour ne pas développer du cancer. Selon elle, ladite campagne est en train de se dérouler dans d’autres sites de prise en charge comme SWAA Burundi, la Nouvelle Espérance, Centre Yezu Mwiza