• lun. Juil 15th, 2024

Le terrain de basket-ball en chantier, une initiative louable du chef de l’État

ByAdministrateur

Avr 10, 2023

GITEGA, 8 avr (ABP) – Le chef de l’État burundais, M. Evariste Ndayishimiye, mérite des encouragements et le soutien pour son initiative d’un chantier de bâtir un terrain de basket-ball moderne dans la capitale politique du pays (centre du pays). C’est du moins les propos que le président du sénat burundais, M. Emmanuel Sinzohagera a prononcés, à l’issue des travaux de développement communautaire qu’il a effectués, le samedi 8 avril 2023, aux côtés de la population de la province de Gitega (centre du pays).

Pour matérialiser son appui aux efforts du président burundais, M. Sinzohagera a promis une contribution de 100 sacs de ciment pour le compte de l’institution à sa charge, ajoutant que sa famille n’y sera pas en reste. Il a interpellé la population burundaise, chacun à la hauteur de ses moyens, de prêter mains fortes à ce chantier d’une envergure nationale.

Ce chantier constitue la fierté du pays, a-t-il martelé, avant de promettre son implication active dans la sensibilisation sur la contribution à la réussite de cette infrastructure.

Par ailleurs, le président du sénat s’est inscrit en faux contre des citoyens qui font tâche d’huile de la pénurie des vivres. Cette manière est sans issue, plutôt, a-t-il conseillé, ces gens devraient se ranger aux côtés des citoyens qui sont à l’œuvre pour accroître la production. C’est la meilleure façon de combattre la pénurie des vivres. Pour M. Sinzohagera, cette pénurie est conséquente à la surpopulation, d’où il a demandé aux burundais d’embrasser le planning familial. Cette méthode est globalement  la meilleure pour le bien-être familial, a-t-il dit,  arguant que peu d’enfants sont faciles à nourrir, éduquer, vêtir ou soigner.

Auparavant, gouverneur de province, M. Venant Manirambona, avait exprimé des mots de remerciement au président du sénat pour son rapprochement à la population et, particulièrement, pour la promesse des appuis substantiels pour la continuité des travaux dudit chantier.

Eût égard à l’état actuel des travaux, le gouverneur de province a rapporté que le finissage nécessitera d’un montant de 600 millions de BIF. Ainsi, il a demandé à la population de s’organiser en conséquence dans la contribution. Signalons que les travaux de ce jour ont consisté en la fabrication du béton pour construire des escaliers.

En marge des personnalités précédentes citées, ces travaux ont vu la participation de certains parlementaires élus dans la circonscription de Gitega, de l’administrateur communal de Gitega, des forces de défense nationale et de sécurité publique et des cadres du pays prestant à Gitega ainsi qu’une population du centre urbain de Gitega.