• dim. Mai 26th, 2024

Vers la redynamisation du système éducatif au Burundi

ByAdministrateur

Avr 10, 2023

GITEGA, 8 avr (ABP) – Le ministre de l’Education nationale  et de la Recherche Scientifique Dr François Havyarimana a tenu le vendredi 7 avril 2023 à Gitega (centre du pays), une réunion d’échanges à l’endroit de tous les hauts cadres de ce ministère ainsi que les directeurs provinciaux de l’éducation (DPE), a constaté l’ABP sur place.

À l’ordre du jour figurait l’échange sur certaines questions en rapport avec le manque des bancs pupitres et des enseignants, la gestion des enseignants D7 qui dispensent des cours au 4ème cycle de l’enseignement fondamental, et d’autres. Ces questions ont été soulevées lors des descentes effectuées par le ministre dans toutes les provinces en janvier 2023. La mise en œuvre du plan sectoriel de l’éducation 2023-2030 et la passation du concours d’admission à l’enseignement post fondamental édition 2023 étaient également à l’ordre du jour.

Concernant la passation du concours d’admission à l’enseignement post fondamental, le ministre Havyarimana a informé solennellement que la période de passation du concours est prévue du 30 mai au 1er juin 2023. Il a, à cet effet, demandé aux DPE et les responsables scolaires à bien se préparer pour améliorer le taux de réussite comparativement aux résultats de l’année dernière. Il a informé les DPE et les responsables scolaires qu’il est formellement interdit de percevoir l’argent de la part des parents à des fins d’internement des candidats au concours ou pour stimuler les enseignants à préparer leurs élèves au concours, communément appelé le « renforcement ».

Le ministre en charge de l’éducation nationale a en outre exhorté tous les directeurs provinciaux de l’éducation de remplacer par les universitaires, tous les enseignants D7 qui prestent au 4ème cycle de l’ECOFO et de les transférer dans les trois premiers cycles de l’ECOFO. Cela dans l’objectif d’améliorer la qualité des enseignements au niveau national. C’est pour cette raison qu’il a également signalé que jusqu’en 2030 au niveau national, chaque école fondamentale disposera d’une classe de niveau préscolaire suivant le nouveau Plan Sectoriel de l’Éducation.

Pour l’année scolaire prochaine, a-t-il précisé, à peu près 50 écoles fondamentales de certaines directions provinciales de l’éducation mettront en place ces classes de niveau préscolaire pour recevoir des enfants de 5 ans. Le ministre Havyarimana a également signalé que le ministère compte mettre en place une salle informatique dans chaque commune d’ici 2027 et de recruter les informaticiens pour la maintenance des machines.

Par rapport au manque criant des bancs pupitres dans certains établissements scolaires, M. Havyarimana a fait savoir qu’il ne comprend pas comment ce phénomène s’observe dans certaines DPE alors que le Gouvernement du Burundi avait déployé des fonds au niveau des communes pour parier à ce défi. Il déplore  que dans certaines communes, cet argent a été tombé en annulation alors qu’il y a des élèves qui s’assoient par terre. Il a demandé aux responsables scolaires, DCE et DPE de bien collaborer avec l’administration afin que ces fonds soient utilisés convenablement.