• lun. Juil 15th, 2024

Montée vertigineuse du prix du pain dans les boulangeries de Bujumbura

ByAdministrateur

Avr 12, 2023

BUJUMBURA,  11 avr (ABP) – Le prix de  pain vient de connaître une montée vertigineuse dans les boulangeries de la ville de Bujumbura,  a-t-on appris sur place le lundi 10 avril 2023.

A titre d’exemple, à la boulangerie-pâtisserie Trianon, principal fournisseur du pain dans la ville de Bujumbura vient de revoir à la hausse le prix du  pain communément appelé « pains coupés » passant de 2300 à 3000 Fbu, soit une augmentation de 700 Fbu tandis que le pain communément appelé « pain français » est passé de 1300 à 1500 Fbu, soit une augmentation de 200 FBu. D’autres pains comme la baguette qui  se vendait à 2000 FBu la pièce s’achète actuellement à 2500 FBu alors que  le pain au lait double «  pain de mie » vient de passer de 4000 FBu à 5200Fbu, soit une augmentation de 1200 Fbu la pièce. Quant au pain sans sel qui  se vendait à 1500 Fbu la pièce, il se vend actuellement à 1800 Fbu.

Par ailleurs, dans certains quartiers où « le pain français » se vendait  à 1300 Fbu la pièce, son prix varie actuellement  entre 1600 à 1700 Fbu la pièce,  alors le pain communément appelé « baguette » qui s’achetait à 2600 Fbu se vend à 2800 FBU.

Interrogée à ce sujet, Mme Béatrice Muhimpundu, gérante de la Boulangerie-Pâtisserie Trianon, a fait savoir que  cette révision à la hausse des prix a été dictée par « l’augmentation très  sensible » sur le marché, de tous les intrants nécessaires dans la fabrication du pain. Il s’agit de la farine et des enzymes « améliorant du pain ».