• ven. Juin 14th, 2024

Restitution des résultats de l’évaluation de la qualité des manuels scolaires

ByAdministrateur

Avr 13, 2023

BUJUMBURA, 13 avr (ABP) – Le secrétaire permanent au ministère de l’Education nationale et de la Recherche scientifique, M. Frédéric Bangirinama,  a ouvert le mardi 11 avril 2023, un atelier de deux jours de restitution des résultats de l’évaluation de la qualité des manuels scolaires..
Dans son discours, M. Bangirinama a fait savoir que cette évaluation aidera à corriger les erreurs contenues dans les manuels scolaires et à préparer les manuels qui seront utilisés à l’avenir.
Prenant la parole, le coordonnateur régional de l’éducation au bureau de l’UNESCO pour l’Afrique centrale,  M. Hilaire Mputu a précisé que l’UNESCO promet de poursuivre et de renforcer ses appuis au gouvernement du Burundi dans son effort de transformation de l’éducation en vue de doter le pays des ressources humaines de qualité,  de relever le défi de l’émergence et pour atteindre les objectifs du développement durable .
M. Mputu a, au nom du directeur régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale, remercié le ministère ayant en charge l’éducation pour son soutien à la mise en œuvre des projets et de programmes d’éducation de l’UNESCO au Burundi. Il a en outre indiqué que la priorité est de contribuer à l’accroissement de la disponibilité et de la qualité des ressources éducatives, en particulier les manuels scolaires, soulignant que la rareté et la qualité des manuels scolaires nuisent à la qualité des enseignements et des apprentissages dans les nombres pays.

Il a en outre indiqué que l’évaluation de la qualité des manuels scolaires dans la phase initiale a débuté en juillet 2021 et a porté sur six pays d’Afrique subsaharienne à savoir le Burundi, le Madagascar, le Niger, le Sénégal, le Togo et le Bénin. L’objectif étant de soutenir les pays dans une démarche d’amélioration de la qualité des manuels principaux instants pédagogiques accessibles aux élèves. Il a, à cet effet, signalé que l’UNESCO ne ménagera aucun effort pour mettre tout en œuvre dans une approche participative associant l’ensemble des décideurs acteurs et partenaires du système éducatif afin d’assurer l’accès de tous les enfants à une éducation de qualité.
Il est de rappeler que le Burundi a participé à l’évaluation de la qualité des manuels scolaires à travers le projet « Ressources éducatives « financé par l’Agence française de Développement. Cette évolution a concerné les manuels des cycles 1,2 et 3 du fondamental (Mathématiques, français) et du 4ème  cycle fondamental (Mathématiques, français et sciences).