• lun. Juil 15th, 2024

Préoccupations et solutions y relatives des habitants de la zone Musenyi

ByAdministrateur

Mai 5, 2023

BUBANZA, 24 avr (ABP) – Des routes et pistes en mauvais état, des rivières qui ont été déviées de leurs lits et qui restent une menace, ainsi que le manque d’électricité, sont certaines des contraintes au bien-être des habitants de la zone Musenyi, en commune Mpanda (nord-ouest du Burundi), a-t-on appris de la réunion qui a été tenue la semaine dernière par le gouverneur de la province Bubanza, Cléophas Nizigiyimana, à l’intention des habitants de cette zone, où ils échangeaient sur leurs préoccupations et remèdes y relatifs.

Certaines des routes, évoquées sont entre autres la TR7, Musenyi-Murengeza, sérieusement endommagée, d’où la cherté du déplacement des marchandises vers la colline Murengeza, qui y arrivent à un prix élevé. Ils s’inquiètent, même, qu’un malade référé du centre de santé de Murengeza à l’hôpital de Mpanda, risque de succomber en cours de route.

Ils ont évoqué également des pistes se trouvant à l’intérieur des champs rizicoles, qui sont en mauvais état, ce qui rend difficile le déplacement de la récolte. Un autre obstacle soulevé est des rivières qui ont été déviées de leurs lits par des riziculteurs, pour l’irrigation de leurs champs, qui provoquent des inondations et destruction des maisons, en cas de pluies. Il y a même des ponts qui ont été détruits, ce qui fait que, quelque fois, des élèves s’absentent à l’école.

Quant aux habitants de la colline Nyamabere, ils déplorent la non installation des fils électriques de la part de la REGIDESO, alors qu’ils se sont achetés des poteaux, a-t-on appris sur place.

Concernant la transversale 7, le gouverneur Nizigiyimana et l’administrateur communal de Mpanda, Nadine Nibitanga, leur tranquillisent que c’est une préoccupation pour la commune.

Pour les pistes à l’intérieur des champs rizicoles, le gouverneur de province indique qu’il va approcher les autorités de la SRD Imbo pour la réhabilitation. Et pour l’électrification, ces autorités leur répondent que la commune a déjà prévu l’achat des fils électriques pour eux.